Ei-iE

Mongolie: action syndicale en faveur d'une éducation de qualité

Publié 4 août 2014 Mis à jour 6 août 2014

Dans le cadre de la campagne Uni(e)s pour l'éducation de l'IE, le Bureau régional Asie-Pacifique de l'IE a organisé un atelier couronné de succès à Ulaanbaatar, du 23 au 25 juillet. Cet événement a réuni des représentant(e)s de sept districts, ainsi que les membres du Comité exécutif de l'affilié national de l'IE, la Federation of Mongolian Education and Science Unions (FMESU).

Le thème de la campagne Uni(e)s pour l'éducation de l'IE a été mis en exergue dans le cadre de cet atelier, et les trois piliers – des enseignant(e)s de qualité, des environnements d'enseignement et d'apprentissage de qualité, ainsi que des outils de qualité – ont été présentés aux participant(e)s, qui se ont ensuite débattu en groupe sur le thème « Les trois piliers d'une éducation de qualité – Quelle est la situation de la Mongolie? ». Les réflexions des différents groupes ont ensuite été résumées afin de mettre en lumière les besoins existants, ainsi que les domaines devant être améliorés en Mongolie pour parvenir à une éducation de qualité.

La FMESU a également présenté les campagnes organisées en vue de promouvoir l'éducation de qualité pour tous dans le pays. Les participant(e)s ont en outre réalisé des travaux de groupe et des présentations autour du thème « Comment améliorer notre campagne et obtenir le soutien de toutes les parties prenantes? ».

L'ensemble des participant(e)s a ensuite répondu à l'enquête d'évaluation de l'IE sur l'Education pour Tous, avant de débattre de l'importance des partenariats dans le domaine de l'éducation. Ils ont également élaboré un plan d'action pour la campagne Uni(e)s pour l'éducation, et se sont penché(e)s sur l'organisation d'une « Grande journée d'action » dans leurs régions respectives.

Intensifier les efforts au regard des piliers de la campagne Uni(e)s pour l'éducation

« Les participantes et participants se sont montrés très enthousiastes à l'idée de débattre des questions liées à l'éducation en Mongolie », a déclaré Jerome Fernandez, Coordinateur de l'IE pour la région Asie-Pacifique. « Ils ont reconnu qu'il restait encore un long chemin à parcourir avant de parvenir à une éducation de qualité au sein du pays, et se sont engagés à mettre en œuvre le Plan d'action dans leurs districts respectifs, comme à l'échelle nationale. »

Jerome Fernandez a également ajouté que cet atelier avait permis aux participant(e)s et à la FMESU de mieux comprendre les lacunes du système éducatif en Mongolie, comme en témoigne la longue liste de problématiques liées aux trois piliers de la campagne Uni(e)s pour l’éducation, que les participant(e)s ont dressée.

Sensibiliser

Dans l'ensemble, l'atelier a atteint ses différents objectifs:

•             débattre et élaborer des stratégies visant à parvenir de façon efficace à un accès gratuit à une éducation de qualité;

•             discuter des différentes façons d'améliorer et d'intensifier les campagnes nationales en faveur d'une éducation de qualité pour tous;

•             élaborer des stratégies en vue d'obtenir un plus large soutien à l'échelle nationale en faveur de la campagne Uni(e)s pour l'éducation, en 2014;

•             sensibiliser à l'importance des partenariats dans le domaine de l'éducation;

•             définir des stratégies afin que l'éducation demeure un objectif de développement prioritaire pour l'après-2015; et

•             organiser des activités en 2014 dans le cadre de la campagne Uni(e)s pour l'éducation, notamment un événement phare au mois de septembre, et à l’occasion de la Journée mondiale des enseignant(e)s, le 5 octobre prochain, en Mongolie.