Ei-iE

Tadjikistan: des ateliers renforcent les droits syndicaux

Publié 3 octobre 2014 Mis à jour 10 octobre 2014

Les syndicats, le leadership et l’Internationale de l’Education (IE) elle-même ont été au centre des deux ateliers accueillis par l’affilié de l’IE, le Republican Trade Union Committee of Education and Science Workers (RC-STES), tenus auTadjikistan.

Le premier atelier, qui a réuni  28 syndicalistes, s’est tenu à Kurgantybue du 20 au 22 septembre et le second, auquel ont assisté 23 participant(e)s, s’est tenu à Kulyab du 23 au 25 septembre.

Les thèmes suivants ont été abordés lors des ateliers:

·        Le rôle des syndicats d'enseignants dans l’économie de marché;

·        Une analyse des enjeux/problèmes existants relatifs à l’éducation/au commerce dans leur oblast (région administrative);

·        Les concepts de base et les principes de leadership et les processus décisionnels;

·        Les programmes et les activités de l’IE;

·        Les composants/éléments essentiels de la campagne Unie(e)s pour l’éducation de qualité; et

·        Un plan d’action individuel à mettre en place à l’école/sur le lieu de travail.

Participation active

« Comme les participantes et participants étaient toutes et tous présidentes et présidents de comité scolaire et n’avaient pas participé à ce genre d’ateliers auparavant, elles et ils y ont toutes et tous participé de manière active pendant toutes les sessions », a déclaré Jérôme Fernandez, Coordinateur régional de l’IE. « A la fin de l’atelier, chaque personne a préparé un plan d’action qu’elle doit mettre en œuvre elle-même dans sa propre école. Le comité du syndicat local a été chargé du suivi de la mise enplace du plan d’action ».

La plupart des participant(e)s ont demandé que l’IE envisage d’organiser un atelier de niveau avancé dans un future proche, a-t-il souligné.