Ei-iE

Népal: solidarité de la communauté enseignante mondiale suite au séisme

Publié 27 avril 2015 Mis à jour 28 avril 2015

L’Internationale de l’Education a lancé un appel à l’action urgente à l’ensemble de ses organisations membres, leur demandant de manifester leur solidarité et leur soutien aux enseignant(e)s népalais(es) et à leurs familles.

Le Secrétaire général de l’Internationale de l’Education (IE), Fred van Leeuwen, a exprimé aujourd’hui même son « inquiétude et [sa] grande tristesse » concernant la situation au Népal, dévasté par un séisme de magnitude 7,8 sur l’échelle de Richter et par les répliques ultérieures.

Il précise en outre: « Les pertes humaines et matérielles sont catastrophiques. Nous sommes particulièrement préoccupés par le sort de nos collègues au sein des organisations d’enseignants dans le pays. »

La zone la plus touchée est la vallée de Katmandou, où vit la majorité de la population népalaise.  Cela signifie qu’un grand nombre d’écoles, d’établissements de formation et d’universités ont très probablement été détruits par la violence du séisme et de ses répliques. Les services de transports et de communications, ainsi que les infrastructures, sont malheureusement interrompus.

Selon les premières informations communiquées à l’IE par les organisations affiliées, plusieurs responsables et membres des syndicats provinciaux comptent parmi les victimes de la catastrophe, ainsi que leurs familles et des centaines d’élèves. Bon nombre de bâtiments scolaires ont en outre été détruits. Le siège central de la Nepal National Teachers’ Association(NNTA) a été fortement endommagé, a écrit le Secrétaire général de la NTTA, Laxman Sharma.

L’Internationale de l’Education a décidé de venir en aide à ses organisations affiliées du Népal, à leurs membres et à leurs familles, au travers d’une aide humanitaire dans un premier temps et, ensuite, en assurant la reconstruction de leurs bureaux et installations.

C’est pourquoi l’IE lance un appel urgent à ses organisations membres afin de soutenir ses collègues au Népal en versant une contribution financière sur le compte Solidarité de l’IE:

Internationale de l’Education

Banque ING

Avenue Marnix 24, B-1000 Bruxelles, Belgique

IBAN : BE05 3101 0061 7075

Compte : 310-1006170-75

SWIFT : BBRUBEBB

Communication : Solidarité Népal

Pour plus d'informations, veuillez contacter Nicolas Richard, Coordinateur Sénior Solidarité et Développement de l'IE: [email protected]

Pour l’heure, le bilan officiel fait état d’au moins 3.617 personnes décédées suite au puissant séisme qui a secoué le pays le 25 avril. Plus de 6.500 personnes auraient été blessées, selon le Centre national des opérations d’urgence népalais.

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a déclaré que près d’un million d’enfants vivant dans les zones touchées sont exposés à des risques sanitaires, dont une pénurie d’eau potable, et nécessitent une aide humanitaire urgente.

Des centaines de milliers de personnes ont passé la nuit dehors dans des abris de fortune, craignant de nouvelles répliques. Plusieurs dizaines de personnes auraient également péri dans les pays voisins que sont la Chine et l’Inde.

Des campements de tentes ont été installés dans la capitale népalaise Katmandou pour accueillir les personnes déplacées craignant de retourner dans leurs habitations en raison de nouvelles répliques violentes. Les routes proches de l’épicentre du séisme, au nord de la capitale, ont été déblayées, permettant ainsi aux équipes de secours d’acheminer l’aide. Les missions de sauvetage et l’aide humanitaire s’organisent actuellement au Népal pour faire face aux conséquences du pire tremblement de terre qu’a connu le Népal depuis ces 80 dernières années.