Ei-iE

Kosovo: le gouvernement respecte l'accord collectif suite à la pression exercée par les enseignant(e)s

Publié 7 mai 2015 Mis à jour 8 mai 2015

Les enseignant(e)s syndicalistes du Kosovo ont mis fin à leur grève après que les autorités publiques ont commencé à appliquer l'accord collectif signé par leur syndicat et le Ministère de l’Education, des Sciences et Technologies.

Le Ministère de l’Education, des Sciences et Technologies (MEST) applique l'accord collectif signé avec le membre de l’Internationale de l’Education (IE), l' Union of Education, Science and Culture of Kosovo (SBASHK), après deux jours de grève impliquant 99 pour cent des employés de l'éducation. Les revendications consistaient en une augmentation salariale de 0,5 pour cent sur la base de l’expérience professionnelle pour chaque année de service, ainsi que de nouveaux taux mensuels de 405 euros pour les enseignant(e)s du primaire et de 442 euros pour ceux/celles du secondaire.

Préoccupé(e)s par des erreurs de calcul de l'expérience professionnelle, le Président du SBASHK, Rrahman Jasharaj, et d'autres syndicalistes ont été assuré(e)s, lors d'une réunion qui s'est tenue le 3 mai, avec le Ministre de l'Education, des Sciences et Technologies, Arsim Bajrami, et son cabinet, que ces erreurs seront corrigées ce mois-ci et que le MEST mettra également en œuvre les autres points de l'accord collectif.

Il a également été décidé de la création d'une commission conjointe entre le SBASHK, le MEST et le Ministère des Finances, ayant pour mission de repérer les erreurs commises dans l'échelle des salaires d'avril 2015 et de les corriger.

En raison des engagements gouvernementaux et de la garantie de la part du Ministre Bajrami de mettre en œuvre l'accord collectif, le Comité exécutif du SBASHK a décidé de suspendre l'action de grève pour cette année scolaire.

Jasharaj a remercié l'IE et ses affiliés pour leur soutien: « Nous savons que sans votre soutien, nous n'aurions pas accompli ce que nous avons accompli cette fois. »