Ei-iE

Une nouvelle voie vers l’éducation pour tou(te)s s’ouvre à Paris

Publié 2 novembre 2015 Mis à jour 18 novembre 2015

Cette semaine, les organisations de la société civile et les dirigeant(e)s du monde entier se réunissent à Paris, en France, en vue d’adopter un nouveau cadre mondial pour l’éducation, dans l’espoir d’accomplir le travail inachevé au regard de l’éducation pour tou(te)s d’ici 2030.

La Réunion de haut niveau sur le Cadre d’action Education 2030, qui se tiendra la semaine prochaine dans la capitale française, s’inscrit dans la lignée du Forum mondial sur l’éducation, organisé en mai dernier à Incheon, en Corée du Sud. C’est en Corée que les dirigeant(e)s du monde entier et la société civile ont reconnu que, malgré les progrès considérables accomplis ces 15 dernières années en matière d’opportunités éducatives aux quatre coins du monde, les objectifs de l’Education pour Tous (EPT) et les objectifs de développement associés à l’éducation demeuraient inachevés. Le programme Education 2030 offre une lueur d’espoir dans la réalisation de ces objectifs inachevés, en se concentrant sur les défis actuels et futurs en matière d’éducation, à l’échelle nationale et internationale.

En vue d’orienter la réalisation de l’Agenda pour l’éducation 2030, le Cadre d’action Education 2030 entend mobiliser tous les acteurs autour d’un nouvel objectif ambitieux en matière d’éducation et de cibles connexes. Par ailleurs, il propose des méthodes permettant de mettre en œuvre, de coordonner, de financer et d’analyser l’Agenda pour l’éducation 2030, à l’échelle nationale, régionale et mondiale, afin de garantir à chacun les mêmes chances en matière d’éducation.

Une délégation forte de 30 membres de l’Internationale de l’Education (IE) participera à cet événement, dans l’objectif d’obtenir un engagement plus solide de la part des gouvernements et des bailleurs de fonds.

« Ce cadre ne peut être un échec. Sa réussite dépendra de la volonté politique, du financement et de l’engagement des gouvernements et autres partenaires », a déclaré Fred van Leeuwen, le Secrétaire général de l’IE, en chemin vers Paris. « Les enseignantes et enseignants et les syndicats de l’éducation jouent un rôle essentiel pour garantir la mise en œuvre complète du nouvel objectif d’éducation et des cibles connexes. C’est pourquoi nous espérons que les attitudes changeront et que la voix des enseignantes et enseignants sera intégrée à la nouvelle politique. »

Cet événement réunit des ministres et des représentant(e)s de haut niveau des délégations gouvernementales, des responsables d’agences internationales, ainsi que des représentant(e)s d’organisations bilatérales et multilatérales, de la société civile, de la profession enseignante, du secteur universitaire, de la jeunesse et du secteur privé, qui aspirent tou(te)s à ce que le Cadre d’action Education 2030 soit conjointement adopté.