Ei-iE

Irak : les syndicats d'enseignants œuvrent au maintien de l'enseignement malgré la poursuite du conflit

Publié 9 novembre 2015 Mis à jour 16 novembre 2015

Les syndicats d'enseignants d'Irak et d'ailleurs s'efforcent de trouver des solutions durables alors même que certaines informations font état des difficultés croissantes auxquelles sont confrontés l'éducation et en particulier les élèves et les enseignant(e)s réfugié(e)s, et malgré l'incertitude permanente pesant sur le pays ravagé par la guerre.

C'est dans ce contexte que les syndicats d'enseignants du Royaume-Uni et du Liban se sont joints à leurs homologues irakiens pour participer à un atelier organisé par l'Internationale de l'Education (IE) sur le thème des défis politiques auxquels doivent faire face enseignants et enseignantes. Le Kurdistan Teachers’ Union a ainsi été rejoint, les 27 et 28 octobre, par les affiliés de l'IE: NASUWT et TSL-Lebanon.

L'atelier, auquel ont participé vingt-quatre dirigeants de KTU et responsables des 12 sections de KTU, a examiné la situation politique en Irak et ses effets sur le processus éducatif, le rôle de KTU et comment renforcer son rôle dans cette situation difficile pour les enseignant(e)s, étudiant(e)s et établissements scolaires en Irak. Le grand nombre de réfugié(e)s syrien(ne)s et d'Irakien(ne)s déplacé(e)s dans leur propre pays a en effet sérieusement mis à l'épreuve la capacité de maintenir un système éducatif viable.

Facilité par la coordinatrice régionale de l'IE pour les pays arabes et le représentant international de NASUWT, Abdullah Muhsin, l'atelier s'est appuyé sur des approches interactives et participatives permettant aux participants de travailler en groupes, en particulier dans le cadre des séances techniques consacrées à la syndicalisation.

Cette réunion de deux jours a notamment inclus des débats approfondis sur le contexte politique dans lequel KTU intervient et soutient ses membres. Les autres séances ont abordé les approches et défis dans le domaine du recrutement de nouveaux membres et l'importance d'accroître le niveau de participation.

TSL-Lebanon, autre membre de la structure interrégionale des pays arabes de l'IE, a également partagé son expérience et présenté à KTU son projet de syndicalisation afin de montrer la façon dont les autres affiliés sont encouragés à coopérer.