Ei-iE

Cibler l’éducation de qualité est crucial pour réaliser les objectifs 2030 en faveur du développement

Publié 17 février 2016 Mis à jour 1 mars 2016

L’Internationale de l’Education et son organisation partenaire ASCD (Association pour le contrôle et l’élaboration des programmes scolaires - une communauté mondiale dédiée à l’excellence en matière d’apprentissage, d’enseignement et de gouvernance) revendiquent une définition claire de l’éducation de qualité, qui accorde la priorité aux besoins de l’enfant.

Dans une Déclaration conjointe publiée aujourd’hui, les deux organisations saluent l’objectif indépendant défini pour l’éducation dans le cadre des Objectifs pour le développement durable (ODD), adoptés par les Nations Unies en septembre 2015: assurer l’accès de tou(te)s à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie.

Selon la définition de l’Internationale de l’Education (IE) et de l’ASCD, l’éducation de qualité doit considérer l’enfant dans sa dimension holistique afin de le préparer à sa vie future et non pas uniquement aux tests. Elle s’appuie sur les trois piliers défendus par l’IE: garantir l’accès à des enseignant(e)s de qualité, offrir des outils d’apprentissage ainsi que des formations professionnelles de qualité et créer des environnements pédagogiques de qualité, sûrs et collaboratifs.

« Les Objectifs pour le développement durable portant sur l’éducation offrent au monde une véritable chance de réussir », a déclaré Fred van Leeuwen, Secrétaire général de l’IE.

Aujourd’hui, poursuit-il, des millions d’étudiant(e)s supplémentaires ont la chance d’être scolarisé(e)s et notre défi consiste désormais à offrir à chaque enfant de ce monde un accès à l’éducation, ainsi qu’un enseignement, des outils pédagogiques et des environnements de qualité.

Nous avons impérieusement besoin d’enseignant(e)s hautement qualifié(e)s pour réaliser cet objectif, précise-t-il, et l’IE est fière de travailler en étroite collaboration avec l’ASCD, une association pour laquelle le développement professionnel des enseignant(e)s est aujourd’hui devenu une mission mondiale.

« L’éducation de qualité ne doit pas être laissée au hasard. Il s’agit du fondement sur lequel s’appuient les pays pour améliorer globalement la santé, le bien-être et la vitalité économique », a déclaré Deborah S. Delisle, Directrice exécutive et CEO de l’ ASCD.

Elle insiste sur le fait que la ratification d’un objectif pour l’éducation parmi les ODD 2030 est « une opportunité de lancer le débat à travers le monde afin de garantir que l’expressionéducation de qualité soit synonyme d’un enseignement répondant aux besoins de l’enfant dans sa dimension holistique ».

L’ASCD souhaite également que l’IE et sa campagne Uni(e)s pour l’éducation de qualité prennent la tête des initiatives pour définir l’éducation comme un objectif mondial, et se déclare fière de travailler avec l’IE dans le cadre de la promotion de la qualité et de l’équité au sein de l’éducation.

Pour lire l’intégralité de la déclaration de l’IE/ASCD, cliquez ici.