Ei-iE

Le Sommet international des enseignant(e)s place les enseignant(e)s au cœur de leur développement professionnel

Publié 6 mars 2016 Mis à jour 8 mars 2016

A l’occasion d'événements mondiaux, tels que le Sommet international sur la profession enseignante à Berlin, les syndicats d’enseignants ont clairement porté leur message: les enseignant(e)s doivent résider au cœur de leur développement professionnel.

Après deux journées d’intenses discussions entre les syndicats d’enseignants et les ministres de l’Education, le sixième Sommet international sur la profession enseignante s’est conclu sur une véritable volonté de collaboration. Ce Sommet s’est tenu les 3 et 4 mars à Berlin, en Allemagne.

Organisé autour du thème « Développement et formation professionnelle des enseignant(e)s: créer les conditions permettant de parvenir à un enseignement de qualité pour d’excellents résultats d’apprentissage », ce Sommet a réuni des dirigeant(e)s de syndicats d’enseignants, sous la houlette de l’Internationale de l’Education (IE), et les ministres de l’Education de 23 pays dotés de systèmes éducatifs très performants et qui s’améliorent rapidement.

Les délégué(e)s ont proposé et débattu des politiques qui promeuvent la formation des enseignant(e)s et renforcent leur confiance en eux/elles en vue d’influencer la politique éducative.

L’Allemagne représentait le pays idéal pour accueillir ce sixième Sommet, au vu de la crise des réfugié(e)s, qui gagne en ampleur. Ce phénomène a donné le ton de la conférence et a mis en lumière l’importance du développement professionnel tout au long de la carrière. Lors des événements organisés en amont du Sommet, les délégué(e)s ont eu l’occasion de visiter des écoles de la région berlinoise, qui accueillent des réfugié(e)s.

Dans son discours de clôture, la Présidente de l’IE Susan Hopgood a évoqué ces visites qui ont laissé une empreinte indélébile.

« Pour les enfants que nous avons rencontrés – dont beaucoup se retrouvent ici en Allemagne, loin de leur famille –, l’éducation leur offre une opportunité qui leur a été arrachée... Ces enfants continuent à surmonter des obstacles difficiles et leurs enseignantes et enseignants les accompagnent dans cette nouvelle étape de leur vie », a déclaré Susan Hopgood. « Ce qui nous a frappé, c’est avant tout le leadership des enseignantes et enseignants. »

Conjointement avec le Secrétaire général de l’IE Fred van Leeuwen et le Consultant spécial John Bangs, Hopgood a profité de cette occasion pour dévoiler le projet de l’IE visant à organiser un forum rassemblant des enseignant(e)s et leurs syndicats des pays d’Europe accueillant des réfugié(e)s: « Nous espérons également qu’au travers de cette initiative, nous pourrons influencer les gouvernements et les sociétés, et les inciter à faire face à leurs responsabilités morales et légales. De notre côté, nous assumons les responsabilités qui incombent à notre profession. »

Lors de la clôture du Sommet, il a été annoncé que la septième édition se tiendrait l’an prochain en Ecosse.

« Nous saluons la volonté de l’Ecosse d’accueillir le septième Sommet international sur la profession enseignante en 2017 », a déclaré Fred van Leeuwen. « L’IE reconnaît et apprécie le rôle majeur que l’Ecosse a joué lors des précédents Sommets. Nous sommes reconnaissants envers nos collègues écossais pour le leadership dont ils ont fait preuve et nous nous réjouissons d’assister au prochain Sommet », a-t-il ajouté.

Les dates et la ville qui accueillera l’événement doivent encore être déterminées.