Ei-iE

Zimbabwe: les enseignant(e)s entreprennent une action revendicative afin d’exhorter le gouvernement à verser leur salaire

Publié 8 juillet 2016 Mis à jour 2 août 2016

La Zimbabwe Teachers’ Association a engagé une action revendicative à l’échelle nationale, rejoignant ainsi d’autres organisations des services publics afin de défendre les droits syndicaux des travailleurs/euses au sein de leur pays.

Confrontée à des retards répétés au regard du versement des salaires, la Zimbabwe Teachers’ Association(ZIMTA), un affilié de l’Internationale de l’Education (IE), s’est jointe à d’autres syndicats des services publics afin d’entreprendre pendant trois jours une action revendicative et de grève, du 5 au 7 juillet – cette dernière date correspondant au jour où les éducateurs/trices recevront leur paie avec 11 jours de retard.

Préoccupations de l’OIT

« Cette action revendicative fait suite aux observations et aux préoccupations de l’Organisation internationale du Travail (OIT), exprimées lors de la 105e session de la Conférence internationale du Travail, qui s’est tenue en juin dernier », a déclaré John Mulilo, le Secrétaire général national de la ZIMTA.

Il a ajouté que le Zimbabwe ne répondait pas aux exigences de l’OIT au regard des droits de négociation collective et de grève dans le secteur des services publics, et ce, « malgré des dispositions constitutionnelles claires » garantissant ces libertés.