Ei-iE

Résolution sur les droits des LGBTI

Publié 25 juillet 2015 Mis à jour 31 mars 2017

Le 7e Congrès mondial de l’Internationale de l’Éducation (IE), réuni à Ottawa, au Canada, du 21 au 26 juillet 2015:

Note que:

1. La défense des droits humains et syndicaux des citoyen(ne)s du monde entier est un principe fondamental inscrit dans le droit international;

2. La promotion, la protection et la défense des droits humains quelles que soient l’orientation sexuelle, l’identité de genre ou l’expression du genre est un principe essentiel adopté par l’IE et ses organisations affiliées;

3. La persistance de l’homophobie et de la transphobie ainsi que la montée du sentiment de haine à l’égard des personnes lesbiennes, gays, bisexuel(le)s, transgenres et intersexes (LGBTI) résultant de l’adoption de lois visant à criminaliser et à stigmatiser les communautés LGBTI;

4. Dans 78 pays, l’homosexualité est considérée comme un crime, créant ainsi les conditions favorables aux abus, au harcèlement, à l’intimidation, à la violence et au meurtre de personnes au motif de leur sexualité ou de leur identité de genre réelle ou supposée;

5. L’incitation à la haine et la légitimation de lois homophobes sont en violation flagrante des obligations européennes et internationales relatives aux droits de la personne, notamment de la Déclaration universelle des droits de l’Homme et la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne (Article 21);

6. Le problème croissant des discours et des crimes haineux à l’égard des personnes LGBTI motivés par les préjugés, la discrimination et le fanatisme; et

7. Les discours et les crimes haineux à l’encontre des communautés LGBTI sont passés le plus souvent sous silence par peur de victimisation et de représailles.

Note également:

8. La Déclaration commune IE-Internationale des services publics relative aux violations des droits des personnes LGBTI condamnant la discrimination et la violence à l’égard des personnes LGBTI et appellant le mouvement syndical mondial à s’opposer activement à l’homophobie et à la transphobie et à s’organiser pour défendre les droits des personnes LGBTI;

9. Les éléments démontrant que la discrimination dans l’éducation continue de gâcher la vie des enfants, des jeunes, des enseignant(e)s, des chercheurs/euses et du personnel de soutien éducatif qui se reconnaissent comme lesbiennes, gays, bisexuel(le)s, transgenres ou intersexes;

10. Le mariage entre enseignant(e)s de même sexe, les prestations en matière de soin de santé et de bien matrimoniaux au bénéfice du/de la conjointe, la garde des enfants et l’adoption, comme autant de principes se reflétant peu à peu dans les politiques de nombreux pays; et

11. Le travail des organisations telles que l’Association internationale des lesbiennes, gays, bisexuel(le)s, transexuel(le)s et intersexué(e)s et ses organisations membres pour garantir des droits égaux aux personnes LGBTI partout dans le monde.

Estime que:

12. La violation de ces droits par des gouvernements, des partis politiques ou toute autre organisation est une question légitime pour les syndicats et doit être abordée collectivement par le mouvement syndical;

13. Le mouvement syndical représente une force extraordinaire pour défendre la cause des droits des personnes LGBTI et œuvrer en solidarité avec la communauté internationale;

14. Les écoles, les universités et les établissements d’enseignement supérieur doivent être préservés de toute expression de haine, de préjugés, d’intimidation et de violence et doivent être sanctuarisés afin de protéger les enfants, les jeunes, les enseignant(e)s, les chercheurs/euses et le personnel de soutien à l’éducation; et

15. Les écoles, les universités et les établissements d’enseignement supérieur jouent un rôle essentiel en matière d’éducation de leurs étudiant(e)s, du personnel et des communautés en matière d’identité et d’expression du genre et contre l’homophobie et la transphobie au travers de la définition et de la mise en œuvre d’une mission dédiée à la diversité et de l’élaboration d’un plan stratégique notamment axé sur les programmes d’enseignement et les politiques d’emploi efficaces.

Décide de:

16. Défendre les droits des LGBTI dans le cadre des campagnes et des mesures politiques adoptées par l’IE;

17. Affecter les ressources de l’IE à des actions de pression auprès des gouvernements afin de mettre fin à la criminalisation et à la persécution des personnes LGBTI et de militer pour les droits humains pour tou(te)s;

18. Dénoncer les situations de discrimination dont sont victimes ces communautés et reflétant un ancrage dans une société entretenant de nombreux stéréotypes et préjugés à l’endroit des personnes LGBTI;

19. Soutenir l’action des organisations membres de l’IE dans la défense des droits des étudiant(e)s, des enseignant(e)s, des chercheurs/euses et du personnel de soutien à l’éducation LGBTI;

20. Œuvrer activement en collaboration avec les organisations partenaires afin de promouvoir les droits des LGBTI;

21. Demander que les administrations éducatives et les sociétés offrant des services d’éducation adoptent des mesures permettant d’améliorer l’environnement de travail et de mieux mettre en valeur le respect de la diversité sexuelle et de l’identité de genre;

22. Recueillir, publier et diffuser tous les éléments confirmant l’incidence et l’impact de la discrimination à l’encontre des personnes LGBTI dans le monde de l’éducation;

23. Considérer comme une priorité l’enseignement de programmes scolaires portant sur le respect de la diversité sexuelle et de genre, l’adoption de mesures nécessaires pour éradiquer la « LGBTI-phobie » en milieu scolaire, ainsi que la mise en œuvre de stratégies visant à inclure les élèves transgenres dans les systèmes éducatifs;

24. Reconnaître la nécessité de former le personnel enseignant de manière à pouvoir dispenser un enseignement égalitaire et respectueux, tenant compte de la diversité sexuelle et de l’expression du genre; et

25. Promouvoir des manuels scolaires et des outils pédagogiques, exempts de discrimination et de stéréotypes, abordant les différentes formes d’orientation sexuelle et d’identité ou d’expression du genre.