Ei-iE

Résolution: Aide publique au développement (APD) – respecter l’engagement des 0,7 % et reconnaître l’importance de l’éducation

Publié 2019-09-25 Mis à jour 2019-09-25

Le 8e Congrès mondial de l’Internationale de l’Education (IE), réuni à Bangkok, en Thaïlande, du 21 au 26 juillet 2019 :

(1) En octobre 1970, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution stipulant que les Etats devraient allouer au moins 0,7 % de leur produit intérieur brut (PIB) à l’aide publique au développement (APD).

(2) Le Congrès rappelle à l’IE et aux organisations membres la Résolution relative à la coopération au développement, adoptée au 2e Congrès mondial de l’IE en juillet 1998, demandant, d’une part, à l’IE d’encourager et de superviser la coopération au développement et, d’autre part, à ses organisations membres d’allouer au moins 0,7 % de leurs revenus à la coopération au développement.

(3) Selon les données 2017 de l’OCDE, seuls cinq Etats membres de l’OCDE ont respecté l’objectif de 0,7 % : la Suède, la Norvège, le Luxembourg, le Danemark et le Royaume-Uni (1) . De plus, globalement, moins de 10% de l’aide publique est consacrée à l’éducation.

(4) Le Congrès demande à l’IE de :

(i) Convaincre l’OCDE de faire pression sur ses Etats membres afin qu’ils respectent la résolution, en allouant au moins 0,7 % de leur PIB à l’APD ;

(ii) Attirer l’attention des Etats qui n’ont pas atteint l’objectif fixé ou qui utilisent le budget de l’APD à d’autres fins:

(iii) Encourager et soutenir les affiliés de l’IE à faire pression sur leurs gouvernements, afin que ces derniers allouent au moins 0,7 % de leur PIB à l’APD et que, le cas échéant, ils suivent l’exemple du Royaume-Uni, en intégrant cet objectif à leur législation ;

(iv) Faire pression sur l’OCDE et ses Etats membres afin que ces derniers reconnaissent l’importance de l’éducation dans le cadre de la réalisation des Objectifs de développement durable et réservent des budgets pour l’éducation dans le cadre de l’APD.

(v) Veiller à ce que les gouvernements n’utilisent pas l’aide publique au développement pour imposer aux pays receveurs des politiques d’éducation néfastes.(1) Lien vers la page des données de l’OCDE concernant l’APD – pourcentage du PIB par pays :https://www2.compareyourcountry.org/oda