Ei-iE

France : L'Internationale de l'Education solidaire de la communauté éducative après l'assassinat d'un enseignant

Publié 17 octobre 2023 Mis à jour 31 octobre 2023

Suite à l’assassinat d’un enseignant dans la ville d’Arras le 13 octobre 2023, l’Internationale de l’Education (IE) et le CSEE ont exprimé leur effroi et ont adressé des message de solidarité à leurs organisations membres en France. Cette tragédie survient près de 3 ans jour pour jour après la mort de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie sauvagement assassiné devant son lycée en octobre 2020, dans des circonstances aux similarités troublantes.

Dominique Bernard, 57 ans, était professeur de français au lycée Gambetta-Carnot. Ce vendredi 13 octobre, il a été poignardé mortellement dans l’enceinte de l’établissement par un ancien élève radicalisé. Un deuxième enseignant et deux membres du personnel de soutien ont également été grièvement blessés.

Cette attaque terroriste a créé une nouvelle onde de choc au sein de la profession enseignante et de toute la société française. Elle est survenue alors que la France s’apprêtait à honorer la mémoire de Samuel Paty, lui-même victime à 47 ans d'un attentat terroriste près de son école, à Conflans-Sainte-Honorine en banlieue parisienne. Samuel Paty avait été assassiné et décapité le 16 octobre 2020 par un jeune homme de 18 ans à la suite d’une campagne sur Internet contre l’utilisation d’une caricature de Mahomet dans sa classe.

De nombreux rassemblements ont été organisés aux quatre coins de la France ces derniers jours pour rendre hommage à Dominique Bernard et Samuel Paty.

« Je puis vous assurer de la solidarité indéfectible de l’IE et des personnels d’éducation du monde entier dans l’épreuve que vous traversez. Chaque enseignant·e, où qu’il·elle se trouve dans le monde, s’identifie aux personnels qui ont été lâchement attaqués hier à Arras, au sein même d’un établissement scolaire, devant des élèves. » a déclaré David Edwards, Secrétaire général de l’IE, dans une lettre de solidarité adressée à toutes les organisations membres de l’IE en France.

Soulignant le rôle de la profession enseignante face aux idéologies obscurantistes, il ajoute que « Seule une jeunesse accompagnée avec rigueur sur le chemin de la connaissance et de l’esprit critique sera à même de contribuer activement à la construction de sociétés plus justes, plus démocratiques et de relever l’ensemble des défis posés par le changement climatique. »

Susan Flocken, Directrice du CSEE, la branche européenne de l’IE, a également exprimé la solidarité du CSEE : « Nous sommes solidaires de toutes les organisations membres du CSEE en France, alors que nous nous souvenons de l’enseignant décédé et apportons notre soutien à toutes celles et ceux qui ont été touchés par cet acte de violence insensé. »

Suite à l’assassinat de Samuel Paty, le Bureau exécutif de l’IE avait adopté une résolution sur le rôle de l’éducation pour stimuler l’esprit critique et la liberté de parole et promouvoir la démocratie.

Plus que jamais, la profession enseignante est la lumière qui éclaire les ténèbres.