• Accueil
  • News
  • L'IE et ses affiliés au Sommet international sur la profession enseignante

L'IE et ses affiliés au Sommet international sur la profession enseignante

Les dirigeants des affiliés de l'IE ont rejoint leurs collègues des différents ministères de l'Education à l'occasion du Sommet sur l'avenir de la profession enseignante, organisé par l'IE, l'OCDE et le Département américain de l'Education, ces 16 et 17 mars, à New York.

Cet évènement, le premier du genre, a pour objectif d'identifier et mettre au point les meilleures pratiques utilisées dans le monde entier en matière de recrutement,  formation et soutien aux enseignants, de façon à renforcer efficacement la profession enseignante et améliorer les performances des élèves.

La Présidente de l'IE, Susan Hopgood, ainsi que le Secrétaire général, Fred van Leeuwen, prendront tous deux la parole lors de ce Sommet, aux côtés d'Angel Gurría, Secrétaire général de l'OCDE, d'Arne Duncan, Secrétaire d'Etat américain à l'Education, et de représentants du Council of Chief State School Officers.

Venus de Belgique, du Brésil, du Canada, de République populaire de Chine, du Danemark, d'Estonie, des Etats-Unis, de Finlande, de Hong Kong, du Japon, de Norvège, des Pays-Bas, de Pologne, du Royaume-Uni, de Singapour ou encore de Slovénie, les participants s'engageront dans des débats ouverts et approfondis sur les meilleures pratiques d'apprentissage au sein de quatre domaines clés, à savoir le recrutement et la formation des enseignants, le développement, le soutien et la rétention des enseignants, l'évaluation et la rémunération des enseignants, ainsi que l'implication des enseignants dans les réformes de l'éducation.

« Je suis extrêmement fier que l'IE soit parvenue à organiser un évènement comme celui-ci, en collaboration avec les responsables politiques et dirigeants de syndicats d'enseignants des pays de l'OCDE », a déclaré Fred van Leeuwen, Secrétaire général de l'IE.

« Nous avons travaillé en étroite collaboration avec nos affiliés américains, à savoir l'American Federation of Teachers et la National Education Association, ainsi qu'avec le Département américain de l'Education et l'OCDE.

« Ce Sommet représente sans aucun doute une opportunité encourageante et constitue une avancée majeure vers une collaboration visant à renforcer la profession par des enseignants de qualité dispensant un enseignement de qualité à leurs étudiants.

« Ce Sommet arrive également à un moment critique pour les syndicats d'enseignants, tout particulièrement aux Etats-Unis, où l'on assiste à de féroces attaques idéologiques envers les droits à l'organisation et à la négociation collective des enseignants et des syndicats. Il est nécessaire que ce sujet soit également abordé à cette occasion. »

Partagez cette page