Arménie: les syndicats sous-tendent le rôle de l’éducation dans l’enseignement des droits humains et des valeurs.

Les enseignant(e)s ont renouvelé leur engagement en faveur des droits humains et de la démocratie en participant à un séminaire national de haut niveau qui a mis l’accent sur l’importance du rôle des syndicats dans la protection des droits humains et des valeurs.

Des représentant(e)s des affiliés nationaux de l’IE, la Branch Republican Union of Trade Union Organisations Workers of Education and Science of Armenia (CRSTESA) et la Republican Branch Union of Professional Organisations of Higher Educational Institutions of Armenia (POHEIA), comptaient parmi les participant(e)s à un séminaire international sur les droits humains, la démocratie et les syndicats de l’éducation.

L’évènement a été organisé le 29 mars par la Confédération des Syndicats d’Arménie, en présence de Harry van Bommel, détenteur d’un doctorat en Science politique, observateur international, militant des droits humains et ancien membre de la Dutch House (Chambre des députés des Pays-Bas), comme orateur principal.

Le séminaire a porté principalement sur l’importance d’un système démocratique multipartite, la tenue d’élections libres et équitables, l’enseignement de valeurs démocratiques et des droits humains à l’école. Les participant(e)s ont également examiné les moyens possibles de venir en aide aux membres des syndicats de l’éducation pour exercer leurs droits à des conditions de travail stables et sûres, et se sont penché(e)s sur les priorités démocratiques ainsi que sur l’expérience commune des Pays-Bas et de l’Arménie dans le contexte de l’intégration à la zone euro.