Les syndicats de l'éducation du Pacifique travaillent à la mise en œuvre de l'Agenda 2030

Les dirigeant(e)s des syndicats d’enseignant(e)s ont lancé la première consultation régionale sur l’Agenda 2030 pour l'éducation afin d’envisager les moyens d'atteindre les Objectifs de développement durable dans le Pacifique.

L'atelier de consultation fait suite au Cadre d’action Education 2030, adopté en novembre 2015 par les Etats Membres des Nations Unies, un cadre dont l'objectif est d'aider tous les pays à réaliser leur propre vision et ambition pour l'éducation, notamment au sein de l’Objectif de développement durable (ODD) 4 et de ses cibles. Le Conseil de l'éducation du Pacifique (COPE) et l’Internationale de l'éducation (IE) ont conjointement initié cet atelier.

Assurer une éducation inclusive et équitable de qualité pour tou(te)s d'ici 2030 dans la région du Pacifique

L'atelier, qui se déroule du 6 au 8 septembre à Nadi, aux Fidji, et auquel ont participé environ 40 dirigeant(e)s des syndicats de l'éducation de la région du Pacifique, met l'accent sur le renforcement de la compréhension et des connaissances des enseignant(e)s et dirigeant(e)s de syndicats de l’éducation quant à l’ODD4: assurer d’ici 2030 l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. Il vise à développer une compréhension commune des ODD 4, 5 et 8, ainsi qu’une feuille de route et un plan d'action syndical afin d’atteindre l’éducation de qualité et les objectifs fixés pour 2030.

Dans son discours d'ouverture, Filipe Jitoko, Conseiller de politique sociale du Secrétariat du Forum des îles du Pacifique, a rappelé à l'auditoire l’Initiative Plan Pacifique et le Cadre de développement de l'éducation dans le Pacifique. Il a expliqué aux délégué(e)s comment L’ODD 4 s’intègre aux plans régionaux et nationaux de l'éducation, et la collaboration entre les partenaires régionaux et internationaux dans le Pacifique. Jitoko a également souligné que, malgré les nombreux défis dans la région, les gouvernements sont résolus à surmonter les obstacles et acceptent la responsabilité des ODD, en particulier pour atteindre une éducation de qualité pour tou(te)s.

Expliquant la perspective mondiale de l’agenda pour l'éducation 2030, Govind Singh, le Secrétaire général du Conseil de l'éducation du Pacifique et Coordinateur principal de l’EIAP, a souligné le processus consultatif de l'élaboration des ODD sur la base des enseignements tirés des anciens Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et de l'Education pour tous (EPT), le voyage de Jomtien à Incheon via Dakar, ainsi que le rôle essentiel des syndicats pour s’assurer que les objectifs liés à l’éducation sont atteints pour 2030.

La réalisation de l’agenda 2030 pour l’éducation et des ODD, une responsabilité des gouvernements du Pacifique

La représentante de l'UNESCO à Bangkok Malisa Santigul a donné un bref aperçu de l’ODD 4, et a présenté les mises à jour mondiales et régionales des progrès accomplis par les pays du Pacifique. Elle a ensuite informé les délégué(e)s quant aux défis auxquels la région doit faire face et a souligné comment les syndicats peuvent participer à la mise en œuvre et au suivi de l’ODD 4 dans les différents pays.

Au cours de l'atelier, les participant(e)s élaboreront des plans d'action nationaux pour des stratégies de plaidoyer efficaces en vue d’influencer les gouvernements nationaux et d'assurer la pleine mise en œuvre des ODD et de leurs cibles.

Partagez cette page