Ei-iE

NANTU encourage la prévention du VIH et apporte son soutien au traitement

Publié 12 janvier 2010 Mis à jour 12 janvier 2010

Par le biais du programme EPT/SIDA, le Syndicat national des enseignants de Namibie (NANTU) s'engage à démontrer de façon pratique que le VIH/SIDA est une problématique qui se pose sur le lieu de travail.

Dans le cadre du Programme de bien être au travail (Workplace Wellness Programme), le syndicat, qui travaille en collaboration avec le ministère de l'Education, a encouragé plus de 10 000 employés du secteur de l'éducation à se faire dépister en 2009.

Plus de 12 000 enseignants ont participé aux Journées pour la santé du secteur de l’éducation (Edusector Health Days), des journées d'informations sur le VIH/SIDA au cours desquelles ils ont pu bénéficier de conseils et de dépistages volontaires.

Le NANTU a également mis l'accent sur la prévention. Outre les formations sur la prévention du VIH, sur les écoles non sexistes, sur l'implication des personnes vivant avec le VIH ainsi que sur la mise en œuvre pratique des politiques sur le lieu de travail, le NANTU a contribué à institutionnaliser la formation sur la prévention du VIH pour les prochaines générations d'enseignants.

Les syndicats ont joué un rôle majeur dans la rédaction des manuels de formation sur le VIH utilisés au sein des centres de formation des enseignants, afin de permettre aux futurs enseignants d'être les mieux armés pour éduquer les élèves à la prévention du VIH et au changement comportemental.

Bien conscients de l'importance de mettre en place des stratégies à long terme pour répondre à la crise du SIDA, le NANTU a participé à une réunion de consultation afin d'aider le gouvernement dans le développement d'une réponse nationale multisectorielle au VIH/SIDA pour le période 2010-2015. Le syndicat entend également renforcer la structure du réseau des employés du secteur de l’éducation (Edusector Employees Network) permettant d'offrir un meilleur soutien aux enseignants vivant avec le VIH.