Ei-iE

Personnel et étudiants estiment que l'enseignement supérieur devrait être davantage centré sur l'étudiant

Publié 28 mai 2010 Mis à jour 28 mai 2010

Les syndicats européens du personnel et des étudiants de l'enseignement supérieur conviennent que l'enseignement devrait davantage s'orienter vers les besoins de l'étudiant. Telle est la principale conclusion de l'enquête réalisée par le Syndicat des étudiants européens (ESU) et le syndicat du personnel de l'éducation: l'Internationale de l'Education (IE).

La présidente de l'ESU, Ligia Deca, a déclaré : « L'évolution d'une approche centrée sur l'enseignant vers une approche centrée sur l'étudiant nécessite un meilleur suivi de chaque étudiant. Cela exige davantage de ressources pour l'activité académique ainsi que pour les services sociaux de soutien aux étudiants. Les initiatives des institutions de l'enseignement supérieur, des étudiants et des enseignants visant à changer les comportements auraient dû être mises en œuvre depuis longtemps au sein de l'enseignement supérieur européen. »

L'enquête a également révélé que si aucun syndicat du personnel de l'enseignement supérieur ne considère l'attitude du personnel comme étant problématique, plus d'un syndicat d'étudiants sur trois estiment que l'attitude négative du personnel constitue un obstacle à l'apprentissage centré sur l'étudiant.

Selon la Secrétaire générale adjointe de l'IE Monique Fouilhoux, « cette enquête souligne les problèmes structurels qui nécessitent davantage de ressources afin de faire face aux exigences de plus en plus nombreuses pesant sur le personnel universitaire. Au moment où le nombre d'étudiants augmente alors que celui du personnel diminue, les états et institutions individuels doivent s'engager à apporter un soutien afin de créer les conditions permettant l'apprentissage centré sur l'étudiant ».

« L'IE poursuivra ses efforts pour créer plus d'opportunités de dialogue entre étudiants et enseignants. Ceci est essentiel à la promotion du changement culturel dans le monde universitaire ».

Les résultats complets de l'enquête, ainsi qu'un rapport théorique et pratique ont été présentés le 21 mai à Bucarest, en Roumanie, lors de l'ouverture de la conférence intitulée « L'heure est venue d'un nouveau paradigme : l'apprentissage centré sur l'étudiant ». Cette conférence commune de l'ESU et l'IE a rassemblé 80 étudiants et enseignants qui ont débattu pendant quatre jours des différents défis liés à la réalisation de l'apprentissage centré sur l'étudiant.

Vous pouvez télécharger l'enquête (en anglais) ici.