Ei-iE

Royaume-Uni: les enseignants se prononcent sur une grève concernant la question des retraites

Publié 3 mai 2011 Mis à jour 10 mai 2011

Lors de sa Conférence annuelle, tenue du 22 au 26 avril à Harrogate, au Royaume-Uni, le National Union of Teachers (NUT) a confirmé son intention d'organiser une action conjointe avec un autre affilié de l'IE, l'Association of Teachers and Lecturers (ATL), dans le cadre de la lutte pour les retraites.

En réagissant sur l'adoption de la motion prioritaire du NUT relative aux retraites, Christine Blower, Secrétaire générale, a mis en lumière le message clair du syndicat au gouvernement: « les enseignants ne resteront pas là à ne rien faire pendant que leurs retraites s'amenuisent à petit feu. »

« Le Gouvernement menace les enseignants et l'ensemble des travailleurs du secteur public de devoir travailler davantage et plus longtemps pour leur retraite, et d'obtenir une retraite plus faible », a déclaré Mme Blower. « Aujourd'hui, la Conférence du NUT a réaffirmé la détermination de notre syndicat à défendre les retraites du secteur public et, en particulier, à exhorter le Gouvernement à respecter les accords conclus en 2006. »

En outre, la Secrétaire générale a ajouté que « le NUT consultera ses membres au sujet d'une action de grève à la fin de l'été » et ce, afin de pouvoir parvenir à un accord équitable pour les enseignants.

Mme Blower a également souligné que « le soutien envers cette motion, tout comme la motion similaire adoptée lors de la conférence de l'ATL, prouve bien la sensibilité de la profession face aux projets du Gouvernement ».

Une manifestation, organisée conjointement avec l'ATL, devrait avoir lieu à la fin du mois de juin. Elle sera suivie par d'autres actions en septembre et en octobre.

Conformément à ce projet, le NUT devrait consulter jusqu'à 300.000 membres dans les écoles d'Angleterre et du Pays de Galles. L'ATL, quant à elle, devrait faire voter 80.000 de ses membres.