Ei-iE

Un rapport pointe la pénurie de femmes et de personnes issues de la communauté noire et des minorités ethniques parmi les professeurs d’université

Publié 4 avril 2013 Mis à jour 19 avril 2013

Un nouveau rapport de l’University and College Union (UK) avertit qu’au rythme actuel du changement, il faudra près de 40 ans pour que la proportion de professeures atteigne celui du personnel féminin dans les universités et près de 16 ans pour le personnel noir et issu des minorités ethniques.

Le rapport a constaté qu’à peine un professeur sur cinq est une femme, qu’un professeur sur 14 (7,3 %) est noir ou issu d’une minorité ethnique et que les candidats blancs ont trois fois plus de chances d’obtenir un poste que les candidats noirs ou issus des minorités ethniques.

http://www.ucu.org.uk/bmewomenreport