Ei-iE

Lutter contre la privatisation dans l’enseignement supérieur

Publié 31 juillet 2013 Mis à jour 1 août 2013

Lors de son dernier Congrès, le University and College Union (R.-U.) a présenté à ses membres une nouvelle boîte à outils leur permettant de faire campagne pour lutter contre la pression croissante exercée par la privatisation.

« Le Royaume-Uni est l’un des pays d’Europe où les secteurs privés se développent le plus rapidement et où le volume des fonds privés injectés dans l’enseignement post-secondaire est largement supérieur à la moyenne des pays européens et de l’OCDE », a déclaré Sally Hunt, Secrétaire générale de l’UCU, avant d’ajouter : « Le gouvernement de coalition s’est engagé à ouvrir les portes du secteur de l’enseignement post-secondaire et supérieur à de « nouveaux prestataires », en particulier aux acteurs du secteur privé.

Hunt a précisé que le gouvernement britannique s’était engagé en faveur d’une déréglementation du secteur de l’enseignement supérieur au profit des entreprises privées afin de pouvoir offrir les « mêmes opportunités » à toutes les sociétés commerciales.

L’UCU craint que cette initiative supprime l’équilibre des pouvoirs et les balises qui protègent les normes universitaires, en permettant aux entreprises, dont le souci majeur consiste à respecter leurs obligations vis-à-vis de leurs actionnaires, de réduire leurs dépenses en s’attaquant à la qualité de l’enseignement.

Consultez la nouvelle boîte à outils ici.