Ei-iE

Ouganda: les partenaires sociaux s'unissent pour des éducateurs/trices de qualité

Publié 25 février 2014 Mis à jour 26 février 2014

Au travers du projet Des éducateurs/trices de qualité pour tou(te)s (Quality-Ed), les partenaires ougandais de l'éducation s'unissent pour renforcer les acquis vers une éducation de qualité dans le Nord du pays. Il s'agit là d'un engagement pris lors de l'atelier Quality-Ed, qui s'est tenu à Kampala du 18 au 21 février.

L'atelier avait pour objectif d'évaluer la phase pilote du projet et de discuter de son avenir. Depuis son lancement officiel en 2010, le projet a permis de développer un profil de compétences pour les enseignant(e)s du primaire, un programme de compétences de vie quotidienne, un guide pratique de pédagogie adaptée aux genres ainsi que du matériel pédagogique en langue maternelle reconnu par le gouvernement comme matériel officiel et distribué dans toutes les écoles primaires en Ouganda.

Développement professionnel

Le projet aborde en outre le développement professionnel pour les enseignant(e)s et a permis d'élargir les compétences de 720 enseignant(e)s en matière d'enseignement de la langue maternelle, de pédagogie adaptée et d'intégration des compétences de la vie quotidienne en classe. Il a également amélioré les capacités en leadership de 240 enseignant(e)s principaux/ales et de 240 adjoint(e)s.

La technologie vidéo a permis de simplifier ce développement professionnel par l'enregistrement et l'examen par les pairs de la pratique d'enseignement. Les établissements de formation des enseignant(e)s ont également joué un rôle essentiel dans l'apport d'un soutien pédagogique nécessaire pour les enseignant(e)s des écoles participant au projet.

La phase suivante portera sur la consolidation des acquis et en particulier sur l'amélioration de la capacité et des compétences professionnelles des enseignant(e)s du primaire, mais aussi sur la recherche et la promotion dans le but d'améliorer la politique éducative, la pratique et les conditions de travail des enseignant(e)s.

Un soutien à la base

Lors de son intervention à l'atelier, Dennis Sinyolo, Coordinateur senior de l’IE et co-directeur du projet Quality-Ed, a encouragé les partenaires du projet à poursuivre leur soutien aux enseignant(e)s sur le terrain. « Au lieu des activités organisées au niveau national ou du district, c'est l'école qui doit trouver sa place au cœur du projet. Elle doit constituer l'épicentre des efforts en vue de l'amélioration de la qualité de l’éducation pour chaque enfant ougandais », a-t-il déclaré.

Pour proposer une éducation de qualité, les enseignant(e)s doivent être autonomes, soutenu(e)s, respecté(e)s et reconnu(e)s comme des professionnel(le)s, a-t-il insisté. Sinyolo a également rappelé la campagne de l'IE Uni(e)s pour une éducation de qualité, dont l'une des pierres angulaires est la qualité des enseignant(e)s et de l'enseignement.

Campagne nationale

Dans ses remarques, Margaret Rwabushaija, Présidente nationale de l' Uganda National Union of Teachers(UNATU), un affilié national de l'IE, a remercié l'IE et Oxfam Novib pour leur soutien au projet Quality Ed en Ouganda. Elle a expliqué l'engagement de l'UNATU dans une campagne nationale visant à améliorer la qualité de l'éducation en Ouganda et ayant pour objectif de résoudre des problèmes critiques comme le taux élevé d'abandon scolaire, le travail des enfants, et l'impossibilité des parents à répondre aux besoins scolaires de base. « L'UNATU va poursuivre son travail de plaidoyer pour une éducation de qualité et pour l'amélioration des salaires et des conditions de service de tous les enseignantes et enseignants en Ouganda », a-t-elle conclu.

Wilber Wanyama, Responsable principal de l'éducation au Ministère de l’Education, a accueilli favorablement le développement d'un profil de compétences des enseignant(e)s et a déclaré que le Ministère pense à reproduire ce projet dans tout le pays.

« Un profil de compétences pour les enseignantes et enseignants du secondaire et les éducatrices et éducateurs sera développé sur la base de celui qui a été établi dans le cadre du projet Quality-Ed, et intégré dans le système d'évaluation des enseignantes et enseignants », a-t-il déclaré.