Ei-iE

Les syndicats mondiaux consolident leur stratégie de promotion des droits des travailleurs/euses migrant(e)s

Publié 10 décembre 2014 Mis à jour 18 décembre 2014

Les syndicats mondiaux (Global Unions) mettront en œuvre une stratégie commune pour défendre et promouvoir les droits des travailleurs/euses migrant(e)s dans le monde, y compris les droits du personnel de l’éducation qui travaille en traversant des frontières nationales.

La stratégie commune a été discutée lors d’une réunion du groupe des syndicats mondiaux sur les migrations, qui s’est déroulée à Genève, en Suisse, le 8 décembre 2014. La stratégie s’appuie sur les résultats et les recommandations du Forum des syndicats mondiaux, placé sous le thème « Migrations: une question de travail décent », tenu au même endroit en juin de cette année.

Les syndicats mondiaux entendent garantir un travail décent aux travailleurs/euses migrant(e)s en faisant pression sur les gouvernements afin qu’ils ratifient et appliquent les conventions de l’Organisation internationale du Travail (OIT) et des Nations Unies (NU) sur les migrations, en particulier les conventions n° 97 et n° 143 de l’OIT et la Convention des NU sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille. Pour ce faire, les syndicats mondiaux identifieront au moins 10 pays cibles pour y mener des campagnes en faveur de la ratification. Les syndicats mondiaux s’attaqueront également aux questions relatives aux pratiques de recrutement et à la lutte contre le racisme et la xénophobie. Ils défendront également l’inclusion des questions migratoires dans une nouvelle stratégie mondiale pour le développement après 2015.

Les syndicats mondiaux ont également discuté d’une stratégie commune pour le prochain Forum mondial sur la migration et le développement (GFMD), qui se tiendra à Istanbul, en Turquie, en octobre de l’année prochaine. Les membres du groupe de travail rencontreront le Secrétariat de l'OIT afin de partager des informations et d’étudier des pistes pour consolider les travaux en cours. En sa qualité de présidente du Groupe mondial sur la migration(GMG), l’OIT a défendu le développement et la mise en œuvre de l’initiative sur un recrutement équitable, qui a pour but de promouvoir le recrutement transfrontalier dans le respect des normes internationales.

Se réjouissant de la stratégie commune des syndicats mondiaux sur la migration, le Secrétaire général de l’IE Fred van Leeuwen a souligné: « L’Internationale de l’Education continuera de défendre et de promouvoir les droits des enseignantes et enseignants migrants et de tous les personnels de l’éducation ». Van Leeuwen a poursuivi en déclarant que plus tôt dans l’année, l’IE a lancé un portail internet destiné aux enseignant(e)s migrant(e)s et aux personnes ayant l’intention d’émigrer. « Le portail internet est une plateforme importante pour échanger des informations et des ressources qui aideront le personnel de l’éducation travaillant en dehors des frontières nationales à prendre son autonomie », a-t-il ajouté.

Pour en savoir plus sur le GFMD 2015, suivez le lien suivant: http://www.gfmd.org/