Ei-iE

Les syndicats africains de l’éducation se mobilisent contre le travail des enfants en milieu agricole

Publié 11 juin 2015 Mis à jour 12 juin 2015

A la veille de la Journée mondiale contre le travail des enfants, le Bureau régional africain de l’Internationale de l’Education rallie les organisations membres afin d’engager des initiatives qui leur permettront de développer leurs capacités quant à l’éradication du travail des enfants.

Trente et un représentant(e)s de syndicats d’enseignants affiliés à l’Internationale de l’Education (IE), venant du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Malawi, du Mali, de l’Ouganda, du Togo, et de la Zambie se sont rassemblé(e)s du 9 au 12 juin à Accra, au Ghana, afin de partager leurs expériences sur les efforts visant à éliminer le travail des enfants en milieu agricole, ainsi qu’assurer un accès universel à une éducation de qualité. Des animateurs/trices de la Fondation pour l’élimination du travail des enfants dans la culture du tabac au Malawi, en Ouganda  en Tanzanie, et en Zambie participent également à l’événement.

La Coordinatrice principale régionale, Assibi Napoe, a expliqué que l’atelier est lié aux travaux en cours de l’IE en faveur d’une éducation de qualité, « qui ne peut être atteinte quand 58 millions d’enfants ne vont pas à l’école, beaucoup d’entre eux étant déjà engagés dans le travail des enfants ».

L’atelier, organisé par l’IE et en collaboration avec ILO/IPEC et ECLT, permettra d’améliorer la capacité des participant(e)s à influencer les politiques et à engager les syndicats dans l’éradication du travail des enfants sous toutes ses formes et ce, dans leurs pays respectifs.