Ei-iE

Colombie: L’IE demande la libération immédiate du professeur et syndicaliste colombien Miguel Ángel Beltrán

Publié 9 mars 2016 Mis à jour 10 mars 2016

L’Internationale de l’Education a lancé un appel d’action urgente en soutien au professeur et syndicaliste colombien emprisonné, Miguel Ángel Beltrán.

L’Internationale de l’Education (IE) appelle le gouvernement et les autorités judicaires de Colombie à autoriser sa libération immédiate. Elle exhorte par ailleurs les autorités à réviser d’urgence le procès contre Beltrán, ancien professeur à l’Université nationale de Colombie.

Appel au soutien

« Il est du devoir des autorités colombiennes de garantir la vie, la sécurité et les garanties constitutionnelles du Dr Beltrán, ainsi que sa mise en liberté immédiate », a déclaré le Secrétaire général de l’IE, Fred van Leeuwen. « Nous appelons nos organisations affiliées à mobiliser leurs adhérents, à entrer en contact avec leurs gouvernements et à les exhorter à intervenir auprès des autorités colombiennes afin d’exiger la libération immédiate de Beltrán. »

Syndicaliste

Affilié au syndicat colombien de l’éducation supérieure, l’Asociación Sindical de Profesores Universitarios, Beltrán est un ardent critique du gouvernement colombien et a dédié une grande partie de ses recherches aux conflits et aux bouleversements qui agitent le pays.

Il a été arrêté en juillet 2015 pour « rébellion » et « association de malfaiteurs » et condamné à huit ans d’emprisonnement dans la prison de haute sécurité de Bogota. Récemment, il a suivi une grève de la faim pour demander la révision impartiale de son dossier et l’amélioration des conditions de détention pour lui et pour les autres détenus.

Vous pouvez témoigner votre solidarité envers Beltrán en signant la pétition LabourStart ici.