Ei-iE

La consultation sur la responsabilisation dans l’éducation est à présent ouverte

Publié 17 mars 2016 Mis à jour 5 avril 2016

Un rapport sur l’éducation mondiale mettant l’accent sur la responsabilisation est en cours de rédaction et les éducateurs/trices du monde entier peuvent y contribuer.

Ce Rapport mondial de suivi sur l’éducation, le deuxième de la série, enquêtera, examinera et formulera des recommandations concrètes en matière de responsabilisation dans l’éducation. L’organisation invite les éducateurs/trices du monde entier à faire part de leur opinion sur cette note, en y ajoutant des suggestions sur la documentation pertinente, l’analyse des données et les études de cas via une consultation en ligne qui est à présent ouverte jusqu’au 11 avril. Une note de synthèse complète expliquant comment le Rapport mondial sur l’éducation procédera peut désormais être consultée.

Nouveaux défis dans un contexte mondial renouvelé

Le nouvel objectif mondial ambitieux en matière d’éducation, les budgets contraints et l’accent mis sur l’intégration des marginalisés constituent autant de pressions qui s’exercent sur les pays afin que l’éducation soit dispensée de manière plus efficace, plus efficiente et plus équitable. Ces pressions sont motivées par l’insuffisance chronique des systèmes éducatifs à la lumière des défis mondiaux et par la confirmation du rôle d’une éducation de qualité sur le bien-être individuel et collectif. En outre, dans la plupart des pays, l’éducation représente un poste budgétaire important; un traitement comptable efficace permettant de suivre l’utilisation (correcte ou à mauvais escient) de ces fonds s’impose comme une priorité.

La vaste portée de la responsabilisation

La responsabilisation implique de multiples acteurs, par exemple les législateurs, les ministères de l’Education et des Finances, les organismes donateurs, les inspections, les prestataires publics et privés d’éducation formelle et informelle, les enseignant(e)s et éducateurs/trices, les directeurs/trices d’école, les organisations professionnelles, les parents et les communautés locales, de même que les apprenants eux-mêmes. Ainsi, les relations de responsabilisation imprègnent la plupart des activités quotidiennes dans tous les établissements éducatifs ainsi que les règles et les procédures qui régissent leur existence.

Le sujet mérite également d’être abordé compte tenu de l’importance qui lui est accordée dans l’Agenda de développement durable, qui devrait être soutenu par des mécanismes de responsabilisation accessibles et efficaces aux échelons mondial, régional, national et infranational.

Concernant le rapport

Le Rapport abordera la question de la responsabilisation dans l’éducation en répondant aux questions suivantes:

  • Quels sont les fondements et l’évolution du concept de responsabilisation dans l’éducation et quel en est l’enjeu?
  • Quelles sont les principales formes de responsabilisation? Comment ces formes ont-elles évolué au fil du temps ? Quelles sont les justifications de cette évolution?
  • Quelles sont les implications de la responsabilisation dans l’éducation dans un contexte mondialisé?
  • Quelles sont les conséquences des systèmes de responsabilisation pour les différents acteurs, niveaux et secteurs de l’éducation? Comment varient-elles selon les pays?
  • Quelle est l’incidence des cadres de responsabilisation sur la perception qu’a le public de l’éducation dans un pays? Comment varie-t-elle en fonction des différentes formes de responsabilisation?
  • Certains cadres de responsabilisation sont-ils plus efficaces que d’autres et comment sont-ils appliqués ou utilisés à mauvais escient selon le contexte?
  • Quels sont les facteurs politiques, économiques et sociaux qui décident de la réussite ou de l’échec des différentes formes de responsabilisation?
  • Quels grands enseignements peut-on tirer des diverses formes et modalités de suivi et de contrôle de l’éducation?

Vous pouvez faire part de vos opinions sur le site internet de consultation