Ei-iE

R.-U.: le parti travailliste s’engage à réintroduire l’allocation de maintien aux études et les bourses de soutien aux étudiant(e)s

Publié 18 août 2016 Mis à jour 7 septembre 2016

Les syndicats de l’éducation ont réagi positivement à l’annonce du 17 août dans laquelle le parti travailliste s’engage à réinstaurer l’allocation de maintien aux études et les bourses de soutien aux étudiant(e)s en cas de victoire aux prochaines élections générales.

L’allocation de maintien aux études (EMA) et les bourses de soutien aux étudiant(e)s ont été introduites afin d’assurer que les jeunes issu(e)s de milieux socio-économiques défavorisés puissent surmonter les barrières financières et rester dans les circuits d’enseignement supérieur et de formation continue.

NUT: la société dans son ensemble profiterait des investissements consentis pour les étudiant(e)s

« La situation financière d’une famille n’est pas l’élément qui devrait dicter l’accès à l’éducation », a déclaré Amanda Brown, Secrétaire générale assistante du National Union of Teachers pour le conseil, les politiques et les campagnes. L’abolition de l’EMA « a forcé de nombreux jeunes à renoncer à poursuivre leurs études ou les a poussés vers des choix qu’ils ne souhaitaient pas », a-t-elle ajouté.

Selon elle, la réintroduction de l’EMA et des bourses de soutien aux étudiant(e) aiderait à couvrir les frais essentiels comme les déplacements, les repas et l’équipement et assurerait que les étudiant(e)s puissent atteindre leurs objectifs de vie: « un investissement qui bénéficierait à toute la société ».

NASUWT: une étape positive

Chris Keates, la Secrétaire générale de la National Association of Schoolmasters Union of Women Teachers, souligne ensuite que « la promesse des travaillistes de réintroduire l’EMA et les bourses de soutien aux étudiantes et étudiants constituerait une étape positive pour inverser le manque d’investissement consacré aux jeunes, conséquence de la politique menée par l’actuel gouvernement ».

« En supprimant ces bourses, le gouvernement a pris la décision scandaleuse d’équilibrer les budgets aux frais de ceux dont dépend la réussite économique future de ce pays », déclare Keates.

Revenir au soutien à l’EMA et aux bourses de soutien aux étudient(e)s est la seule manière de garantir que tou(te)s les jeunes puissent bénéficier de toutes les opportunités d’études qui leur sont proposées, ajoute-t-elle.