Ei-iE

Les responsables africain(e)s de la recherche se préparent à influencer l’élaboration des politiques d’éducation et à développer une éducation de qualité

Publié 17 novembre 2016 Mis à jour 21 novembre 2016

D’éminent(e)s chercheurs/euses africain(e)s sont réuni(e)s à Accra, au Ghana, afin de promouvoir l’utilisation de recherches factuelles probantes par les syndicats africains de l’éducation pour renforcer leur travail de plaidoyer et façonner une politique d’éducation.

Organisée par l’Internationale de l’Education (IE), la réunion du Réseau de recherche (ResNet) de la région Afrique, qui se tient du 17 au 19 novembre, a vocation à offrir une plateforme unique, composée d’éminent(e)s chercheurs/euses et propice à l’échange d’informations, d’idées et de projets qui bénéficieront à l’ensemble des organisations membres de la région Afrique de l’IE. Le ResNet Afrique est né de la réunion du Réseau de recherche de l’IE, qui vise principalement à promouvoir le partage d’informations et d’idées entre syndicats de l’éducation.

« Cette réunion rappelle avec force que la recherche permet à nos collègues africains de fournir aux syndicats d'enseignants et de l’éducation les outils de connaissance et de politique dont ils ont besoin pour relever les défis quotidiens auxquels les systèmes d’enseignement public sont confrontés », a déclaré le Secrétaire général de l’IE Fred van Leeuwen. « Ils tiennent compte des développements et tendances prévalant dans le secteur de l’éducation, et aident les syndicats à développer une argumentation factuelle solide afin de faire évoluer les politiques d’éducation, de renforcer l’égalité d’accès à une éducation de qualité et de promouvoir des conditions de travail équitables pour tous les enseignants d’Afrique, et du monde entier. »

Les participant(e)s de la région échangeront sur leur expérience au regard de l’utilisation d'enquêtes et d’entretiens qualitatifs, en vue de générer des rapports et de favoriser ainsi le dialogue social avec les autorités publiques.

Pour consulter le programme de la réunion, veuillez cliquer ici.