Ei-iE

Les syndicats de l’éducation de la région Asie-Pacifique se concentrent sur le Programme Education 2030

Publié 21 décembre 2016 Mis à jour 22 décembre 2016

La mise en œuvre du Programme Education 2030 dans la région Asie-Pacifique a fait l’objet d’une consultation régionale des responsables des syndicats de l’éducation.

Le Programme Education 2030 et les Objectifs de développement durable (ODD) étaient au centre d’une consultation régionale organisée par le Bureau de l’Internationale de l’Education pour l’Asie-Pacifique (IEAP), du 15 au 17 décembre à Bangkok, en Thaïlande. La réunion a accueilli plus de 25 responsables représentant 17 syndicats de l’éducation au Cambodge, aux Fidji, en Indonésie, en Malaisie, au Myanmar, aux Philippines, au Pakistan, en Thaïlande et au Vietnam. Des représentant(e)s de l’UNESCO, de l’Organisation internationale du Travail (OIT) et d’ActionAid International ont également participé à la réunion.

Intégration du programme

Saluant le programme Education 2030, les participant(e)s ont néanmoins reconnu la nécessité d’étendre la collaboration en vue de la réalisation des ODD. Ce programme pour l’éducation doit en outre être intégré aux stratégies pour le travail décent et l’égalité des genres, afin de pouvoir promouvoir l’éducation de qualité pour tou(te)s, mettre un terme à la discrimination et l’exclusion, et garantir le travail décent pour l’ensemble des travailleurs/euses, en ce compris le personnel enseignant.

Les participant(e)s ont également insisté sur le fait que le Programme Education 2030 ne pourra être réalisé que si les gouvernements de la région s’engagent à améliorer l’accès à l’enseignement publi et la qualité de l’enseignement. Ils doivent également renforcer les systèmes d’éducation publics en prévoyant un financement suffisant, en recrutant des enseignant(e)s formé(e)s et qualifié(e)s, en améliorant les infrastructures scolaires et en créant des écoles propices au développement de l’enfant.

Droits humains

« L’éducation de qualité financée par des fonds publics est un droit humain fondamental et une responsabilité des gouvernements », a déclaré Agni Deo Singh, membre du Comité régional de l’IEAP. « En tant qu’éducateurs et éducatrices, nous devons empêcher la mainmise des entreprises sur l’éducation et nous unir pour convaincre les gouvernements d’assumer pleinement leurs responsabilités et les enjoindre de respecter leurs engagements. »

Anand Singh, pour l’IE, a également demandé aux syndicats de l’éducation de renforcer leur collaboration en vue de garantir que les engagements des gouvernements se traduisent par des actions concrètes au niveau national.

Progresser

A l’issue de la consultation, les participant(e)s ont défini des stratégies de plaidoyer destinées à faire pression sur les gouvernements pour la mise en œuvre des ODD. Les projets visent notamment à sensibiliser les militant(e)s syndicaux et le grand public aux ODD, à engager le dialogue social avec les gouvernements et les parties prenantes, à travailler en réseau, à consolider la solidarité avec les syndicats et les organisations de la société civile, et à diffuser des informations concernant les ODD au travers de divers médias, tels que les plates-formes en ligne, etc.

Les participant(e)s ont également décidé d’intégrer les activités de plaidoyer et de sensibilisation au Programme Education 2030 à leurs activités et programmes syndicaux.