Ei-iE

Serbie: 67e pays à approuver la Déclaration sur la sécurité dans les écoles 

Publié 2017-07-20 Mis à jour 2017-07-25

L'Internationale de l'Education salue la décision de la Serbie d’approuver la Déclaration sur la sécurité dans les écoles, s'engageant ainsi à protéger les étudiant(e)s, les enseignant(e)s, les écoles et les universités en temps de guerre.

Selon une déclaration de la Coalition mondiale pour la protection de l’éducation contre les attaques (GCPEA), la Serbie est devenue le 18 juillet, le 67e pays à approuver la Déclaration sur la sécurité dans les écoles, se joignant ainsi à un engagement politique des Etats envers la protection de l'éducation en situation de conflits armés. Les autres pays de l'ex-Yougoslavie qui ont déjà adopté la Déclaration sont le Monténégro et la Slovénie.

Les pays s'engagent à renforcer la surveillance et les rapports d'attaques sur l'éducation, à améliorer la responsabilisation des attaques et soutenir les victimes, à promouvoir des politiques tenant compte des situations de conflits et garantissant que le contenu et la prestation de l'éducation ne deviennent pas des facteurs de conflit et à prendre des mesures pour soutenir le maintien d’une éducation sûre, y compris par la reconstruction d'écoles.

Ils s'engagent en outre à adopter et utiliser les Lignes directrices pour la protection des écoles et des universités contre l’utilisation militaire durant les conflits armés, afin de restreindre l'utilisation des institutions d’enseignement supérieur comme casernes et bases militaires, entrepôts d'armes, centre d'interrogatoire et de détention, et à d’autres usages militaires. Ces types d’utilisation par les parties armées peuvent nuire aux institutions éducatives, engendrer la fermeture prolongée des écoles, et en faire les cibles des attaques de forces rivales, mettant ainsi en grave danger la vie des étudiant(e)s et des enseignant(e)s.

Contexte

Les lignes directrices ont été élaborées dans le cadre d’un processus conduit par la GCPEA et finalisées dans un processus national mené par la Norvège et l'Argentine en décembre 2014. La Déclaration sur la sécurité dans les écoles est ouverte à la ratification depuis le 29 mai 2015, date de la première Conférence internationale sur la sécurité à l’école, qui s’est tenue à Oslo. La Deuxième Conférence internationale sur la sécurité à l'école s’est tenue à Buenos Aires en mars 2017.

L'appui à la Déclaration a suscité l’enthousiasme au cours des deux dernières années: dans son rapport de mai 2017 au Conseil de sécurité sur la protection des civils dans les conflits armés, le Secrétaire général des Nations Unies a prié instamment tous les Etats membres d’approuver la Déclaration sur la sécurité dans les écoles.

La GCPEA est une coalition d'organisations internationales, dont Human Rights Watch, le Scholar Rescue Fund de l'Institute of International Education, Protect Education in Insecurity and Conflict, Save the Children, le Réseau Scholars at Risk, le HCR, l'UNICEF et l'UNESCO.