Ei-iE

Une enquête de l’OCDE met en lumière les défis et opportunités de l'éducation post-COVID

Publié 15 avril 2021 Mis à jour 29 avril 2021

Les inégalités en matière d’éducation et la fracture numérique ont été exacerbées par la pandémie. Néanmoins, une nouvelle enquête spéciale de l'OCDE révèle que la vaccination des enseignant·e·s ainsi que l’octroi d’un soutien et de ressources supplémentaires ont également fait partie des réponses des pays à la COVID-19.

L’année dernière, 1,5 milliard d’élèves et d’étudiant·e·s dans 188 pays ont été confiné·e·s et les établissements scolaires ont fermé leurs portes afin que les pays tentent d’endiguer la pandémie de COVID-19. Une enquête spéciale de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a permis de recueillir des données sur les réponses de 30 systèmes éducatifs dans le monde à la plus grande perturbation jamais connue dans l'éducation.

L’enquête a examiné comment les stratégies adoptées variaient d’un pays à l’autre et quel était l’impact de ces stratégies sur une série d’aspects, notamment l’organisation de l’apprentissage, les conditions de travail des enseignant·e·s ainsi que les questions de gouvernance et de financement.

Les résultats de l’enquête mettent en lumière les défis et les opportunités pour les systèmes éducatifs dans un monde post-COVID. Ses principales conclusions sont les suivantes :

  • La vaccination des enseignant·e·s fait partie des stratégies adoptées par les pays, 19 des 30 systèmes éducatifs ayant fait de la vaccination des enseignant·e·s une priorité ;
  • La pandémie a non seulement exacerbé les inégalités en matière d'éducation au sein des pays, mais a également amplifié l’écart de performance entre ces derniers ;
  • 60 % des pays ont pris des mesures pour soutenir les élèves vulnérables, en leur permettant de continuer leur apprentissage au sein d'un établissement scolaire grâce à des mesures de protection sanitaire renforcées ;
  • Sept pays sur 30 ont augmenté leurs effectifs pour alléger la charge de travail des enseignant·e·s ;
  • La fracture numérique en matière d'accès aux outils informatiques et à une connexion Internet de qualité demeure un sujet de préoccupation majeur. En outre, l’accès des enseignant·e·s à une formation sur les outils numériques varie considérablement entre les pays ; et
  • La plupart des pays ont trouvé des ressources supplémentaires temporaires pour répondre aux besoins éducatifs.

Internationale de l’Éducation : de nombreux problèmes à résoudre dans l’enseignement post-COVID

« L’Internationale de l’Éducation se félicite du fait que la majorité des pays de l'OCDE ont fait de la vaccination des enseignants une priorité. Mais cela ne suffit pas », a déclaré David Edwards, secrétaire général de l’Internationale de l’Éducation.

Il a également reconnu que la plupart des pays ont octroyé des financements temporaires pour l’éducation. Toutefois, « le retrait de ces fonds ne peut être une option à l’avenir, étant donné la nécessité d’une reprise durable de l’éducation, et en particulier, compte tenu de la perte de temps d’enseignement en classe que les élèves et étudiants ont subie », a-t-il déclaré.

L’Internationale de l’Éducation déplore la persistance de la fracture numérique et continue d’affirmer que la reprise de l’éducation doit améliorer l’accès aux outils numériques pour tous les élèves.

Du personnel supplémentaire et de nouvelles méthodes d'évaluation

« Tous les pays, sans exception, doivent reconnaître les implications de la charge de travail excessive des enseignants engendrée par la COVID (comme l’a fait le Japon) en engageant du personnel supplémentaire », a déclaré Edwards.

« La suppression, dans la plupart des pays, des examens nationaux à enjeux élevés est l’occasion de procéder à des réformes majeures des examens, en collaboration avec la profession enseignante, qui permettraient d’évaluer les résultats de tous les élèves sans stigmatiser ceux qui ont échoué », a-t-il conclu.

Le rapport de l’enquête de l’OCDE : La situation de l'enseignement scolaire – un an après le début de la pandémie peut être consulté ici (en anglais).

Consultez également le rapport d'enquête de l’IE : La Covid-19 et l’éducation : la réponse des syndicats de l’éducation ici.