• Accueil
  • News
  • Népal : les syndicalistes de l’éducation se mobilisent au cours du confinement lié au COVID-19

Népal : les syndicalistes de l’éducation se mobilisent au cours du confinement lié au COVID-19

La Nepal Teachers’ Association a organisé la campagne « Every Home a School » en réponse à la fermeture des établissements d’enseignement consécutive à la pandémie de COVID-19. Elle a également formulé à l’intention du gouvernement des propositions relatives à la santé et la sécurité ainsi qu’aux questions sociales et politiques.

La Nepal Teachers’ Association (Association des enseignants du Népal - NTA) a réagi à chaque mesure prise en réponse à la pandémie de COVID-19, notamment en lançant sa campagne « Every Home a School ». Le premier cas de COVID-19 avait été enregistré à Katmandou le 24 janvier. Entre janvier et mars, le pays a pris plusieurs dispositions visant à prévenir une flambée épidémique. Après la confirmation du deuxième cas le 23 mars, un confinement national est entré en vigueur le 24 mars. Prévu initialement jusqu’au 27 avril, il a été prolongé jusqu’au 18 mai.

Fermeture des écoles le 19 mars

Toutes les écoles sont fermées depuis le 19 mars, contraignant plus de huit millions d’apprenant·e·s à rester à domicile. Dans cette période extraordinaire, la NTA soutient activement et avec précaution les activités d’enseignement et d’apprentissage ainsi que les initiatives destinées à protéger la santé et la sécurité des étudiant·e·s et des éducateur·trice·s.

Rajendra Raj Paudel, le Président du syndicat, a déclaré : « L’institution des droits syndicaux et le respect professionnel des enseignants népalais est au cœur des préoccupations de la NTA. Dans cette perspective, depuis sa création en 1990, le syndicat n’a cessé de contribuer au bien-être de ses membres et à la qualité de l’enseignement dans le pays. »

Concernant la pandémie de COVID-19, la NTA a immédiatement pris des mesures afin de mobiliser tous les échelons de ses structures, des comités locaux au Comité fédéral.

Plaidoyer

Le 28 mars, Paudel a adressé une lettre ouverte au premier ministre du pays concernant la catastrophe nationale causée par le coronavirus et proposant des solutions. La lettre comprenait des actions de prévention mises en œuvre par la Chine ainsi que des propositions de mesures pour le Népal.

Le 31 mars, le dirigeant de la NTA a publié un article dans un journal, intitulé « State of lockdown and its impact, application and results on students » (Le confinement et son incidence, son application et les effets sur les étudiant·e·s).

Du 3 au 5 avril, le Comité fédéral de la NTA s’est également réuni virtuellement afin de passer en revue les options en matière de conditions d’enseignement et d’apprentissage pour les enseignant·e·s et les apprenant·e·s, qui toutes et tous restent à domicile en raison du confinement. Le 7 avril, il a fait connaître les décisions prises lors de la réunion virtuelle et invité l’ensemble de son organisation à les appliquer dans les meilleurs délais.

La campagne « Every Home a School »

Concernant les problématiques éducatives, les décisions suivantes ont été prises lors de la réunion virtuelle :

  • Toutes les structures de la NTA à l’échelon local devront inviter l’ensemble des membres du personnel enseignant à contacter immédiatement les étudiant·e·s et leurs parents par tout moyen de communication disponible et à faire en sorte que les étudiant·e·s vivent bien ce confinement, en leur rappelant qu’il est indispensable pour leur santé et leur sécurité. Elles devront également élaborer sans délai un plan de mise en œuvre de la campagne « Every Home a School » et l’appliquer pendant le confinement.
  • A tous les niveaux (fédéral, province, district et local), les comités de la NTA participeront activement au lancement de la campagne « Every Home a School ». Pour assurer le succès de la campagne, les membres de l’ensemble des comités locaux de la NTA ont été appelés à collaborer avec les responsables d’établissement dans leur localité. Les responsables d’établissement seront invité·e·s à prendre contact avec les enseignant·e·s responsables par matière. Ces enseignant·e·s communiqueront avec les étudiant·e·s par téléphone ou via Internet, leur apporteront une aide pédagogique et les sensibiliseront aux questions de santé et de sécurité.
  • Le Président du comité local sera le point de contact chargé de coordonner la mise en œuvre du programme « Every Home a School » dans la localité concernée.

Dans le cadre du processus d’enseignement « Every Home a School », les étudiant·e·s seront incité·e·s à planifier leur programme d’études quotidien. Avec l’aide des parents, les enseignant·e·s pourront également proposer des activités autres que l’apprentissage, notamment du yoga et des exercices physiques, des jeux d’intérieur, des tâches ménagères, le visionnage de films stimulants ou des travaux d’écriture.

Propositions

Concernant la santé et la sécurité ainsi que les affaires sociales et politiques, le Comité fédéral de la NTA est convenu de ce qui suit :

  • Qu’il soit demandé aux membres de la NTA de veiller au succès du confinement, considéré comme le moyen le plus efficace d’échapper au COVID-19.
  • Que les autorités publiques concernées prennent des mesures immédiates pour lutter contre les individus qui se livrent à la corruption en matière d’achat d'équipement médical.
  • Que le gouvernement mette à la disposition des agents de santé des équipements de protection individuelle et testent rapidement les personnes suspectées d’être porteuses du COVID-19.
  • Que le gouvernement continue de garantir le traitement des patient·e·s touché·e·s dans les hôpitaux publics.
  • Que les autorités publiques répondent de manière appropriée aux besoins quotidiens des personnes à faible revenu.