• Accueil
  • News
  • L'Internationale de l'Éducation lance un guide sur l'audit de l'équité dans l’éducation à la lumière de la pandémie de COVID-19

L'Internationale de l'Éducation lance un guide sur l'audit de l'équité dans l’éducation à la lumière de la pandémie de COVID-19

Pour répondre aux vives inquiétudes qui sont apparues dans le monde entier concernant les écarts en termes d'équité dans l'éducation suite à la fermeture d'écoles et d'autres établissements d'enseignement en raison de la pandémie de COVID-19, la fédération mondiale des syndicats d'enseignants a publié un guide à l'intention de ses organisations membres sur le processus d'audit de l'équité lorsque les établissements d'enseignement ont rouvert ou doivent rouvrir. Ce guide est un outil destiné à soutenir les syndicats d'enseignants dans leur plaidoyer en faveur de la réalisation d'audits de l'équité tant au niveau des établissements d'enseignement qu'à celui des systèmes.

La pandémie de COVID-19 a entraîné des fermetures d'écoles sans précédent qui ont touché plus de 1,5 milliard d'élèves dans le monde. Cependant, l'impact de la pandémie n'a pas été égal, les élèves vulnérables et défavorisés ayant été touchés de manière disproportionnée par la crise mondiale de l'enseignement et de l'apprentissage qui en a résulté. La COVID-19 n'a pas causé, mais plutôt aggravé les inégalités structurelles déjà existantes dans les systèmes éducatifs partout dans le monde. Les audits de l'équité sont essentiels à une analyse approfondie de l'impact des fermetures et réouvertures totales et partielles sur les étudiant∙e∙s et les éducateur∙trice∙s. 

Pour aider ses organisations membres à plaider efficacement en faveur des audits d'équité, l'Internationale de l'Éducation a publié « Audit de l’équité dans l’éducation à la lumière de la pandémie de COVID-19 ». Ce guide destiné aux syndicats de l'éducation souligne l'importance des audits de l'équité pour permettre aux établissements et aux systèmes éducatifs de s'adapter plus efficacement à la « nouvelle normalité » de la COVID-19 et de s'attaquer aux structures d'inégalité bien ancrées qui ont longtemps empêché les pays de réaliser le droit universel à l'éducation. 

Les syndicats de l'éducation sont les mieux placés pour évaluer dans quelle mesure les problèmes d'équité dans l'éducation ont augmenté en raison de la crise de la santé. Par conséquent, ils devraient être pleinement inclus dans la conception et le traitement des audits de l'équité dans les systèmes et les établissements d'enseignement.

Le Guide de l'Internationale de l'Éducation fournit une liste de domaines qu'un audit de l'équité peut explorer, y compris les mesures prises pour adapter les systèmes éducatifs aux conditions de la pandémie, les mesures de sûreté et de sécurité adoptées lors de la réouverture des écoles, l'apprentissage des élèves pendant la pandémie, le soutien aux élèves et aux familles, la formation et le soutien aux personnels, et les conditions de travail des éducateur∙trice∙s.  

Le guide attire également l'attention sur le fait que les types de discrimination - qui conduisent à des résultats inéquitables dans l'éducation - sont rarement basés sur un seul facteur. Par conséquent, dans le cadre de l'audit de l'équité, il est impératif d'explorer et d'analyser les facteurs multiples et croisés dans la vie des individus et des groupes qui conduisent à la discrimination dans l'éducation. Ces facteurs comprennent, sans s'y limiter, la capacité/le handicap, l'âge, l'origine ethnique, le genre, l'identité sexuelle, le lieu, le statut migratoire, la race, le statut socio-économique et l'orientation sexuelle. 

Les organisations membres de l'Internationale de l'Éducation discuteront du nouveau guide et des problématiques liées à l'équité dans le secteur lors d'un webinaire qui aura lieu aujourd'hui.

David Edwards, secrétaire général de l'Internationale de l'Éducation, a déclaré : « En tant que défenseurs du droit humain à l'éducation et du droit humain à un travail décent, les syndicats de l'éducation ont un rôle essentiel à jouer en demandant que l'équité dans le secteur de l'éducation soit examinée à la lumière de la pandémie de COVID-19. C'est une première étape essentielle pour reconstruire nos systèmes éducatifs de manière à ce que personne ne soit laissé pour compte. Notre objectif n'est pas de revenir à la normale, car la normalité n'a jamais été suffisante. Nous devons faire mieux. »