• Accueil
  • News
  • Les pays arabes œuvrent en vue de l'égalité des genres

Les pays arabes œuvrent en vue de l'égalité des genres

Les affiliés de l'IE de 11 pays arabes ont participé à la première réunion du Réseau des femmes arabes de l'IE (AWN) pour mettre au point des stratégies en vue d'autonomiser les enseignantes et d'augmenter leur syndicalisation dans la région.

La réunion s'est déroulée les 9 et 10 juillet en Jordanie, rassemblant 44 participantes provenant de 22 affiliés de l'IE.

Plusieurs séances de travail ont permis aux membres de faire le point sur la condition des enseignantes dans chaque pays. Les participantes ont partagé des informations à propos des défis et des meilleures pratiques pour améliorer le rôle des femmes arabes au sein des syndicats. 

Encourager les femmes
Les membres du Réseau ont élaboré des stratégies en vue d'encourager plus de femmes de la région à s'affilier à un syndicat. Elles ont également défini des approches visant à renforcer les structures syndicales et à former des femmes syndicalistes, tout en les aidant à accéder à des rôles de leadership et à des postes décisionnels.

Trois domaines de travail principaux ont été identifiés:

  • Créer un cadre de solidarité pour les syndicats arabes sur les questions affectant les femmes, y compris la promotion d'une éducation publique de qualité inclusive et sensible au genre, en mettant l'accent sur l'éducation des filles et des femmes;
  • Offrir une formation technique et en communication aux enseignantes et aux femmes syndicalistes;
  • Organiser des rassemblements sociaux pour accroître la sensibilisation aux syndicats et faire en sorte que les femmes soient davantage entendues au sein des syndicats de la région. Chaque pays réalisera ces rassemblements sur la base de son contexte social et de ses traditions.

 

L’égalité des genres
« Œuvrer en vue de l'égalité des genres dans les syndicats, l'éducation et la société a toujours été un but principal et une priorité de travail majeure pour l'IE », a dit Haldis Holst, Secrétaire générale adjointe de l'IE. « Les réseaux de femmes, qui rassemblent tant de militantes enthousiastes, ont un potentiel mondial formidable pour réaliser des changements sociaux et démocratiques. »

« Le principal objectif du Réseau des femmes arabes sera d'offrir aux enseignantes arabes le soutien syndical et la solidarité nécessaires pour mettre en place de meilleures conditions sur le lieu de travail et dans les syndicats eux-mêmes, par le biais de la coopération entre les syndicats et le réseau des femmes », a dit Holst.

La Résolution de l'IE sur l'égalité des genres, adoptée lors du Congrès mondial de 2011, reconnaît que des inégalités entre les genres continuent d'exister dans les syndicats, l'éducation et la société, en dépit des normes et des accords internationaux. Elle souligne également qu'en dépit du progrès, aucun pays du monde n'a pleinement réalisé l'égalité des genres indépendamment d'une législation habilitante.

Partagez cette page