Ei-iE

Le réseau de femmes soulève des questions fondamentales en Amérique latine

Publié 13 septembre 2010 Mis à jour 13 septembre 2010

Ces 8 et 9 septembre, le réseau des femmes de l'Amérique latine établi par l'IE a célébré sa 4e réunion régionale du Cône Sud, en Argentine.

Autour du thème « Mujeres, política y poder » (Femmes, politique et pouvoir), les femmes syndicalistes du continent tout entier ont échangé leurs connaissances et leurs expériences en matière de coordination et de communication efficaces au niveau régional.

Cette rencontre visait, entre autres, à renforcer le réseau des femmes de l'IE, à développer de nouvelles stratégies visant à promouvoir le leadership des femmes, et à améliorer leur accès à des postes de décision au sein des syndicats. Pour ce faire, les participants ont intégré une perspective de genre au contexte politique, social et économique de l'Amérique latine.

Stella Maldonado, Secrétaire générale du syndicat argentin CTERA, a ouvert la réunion. Parmi les orateurs principaux, citons notamment María Teresa Cabrera du Comité régional de l'IEAL, Fatima Da Silva, Vice-présidente du Comité régional de l'IEAL, ainsi que Carmen Vieites, membre du syndicat espagnol FETE/UGT.

La capacité de mise en place d'initiatives dont fait preuve l'Amérique latine a également permis aux participants de débattre des questions fondamentales et ce, préalablement à la Conférence mondiale des femmes de l'IE qui se tiendra à Bangkok en janvier 2011.

A cet égard, la question de l'équité salariale a été mise en lumière. L'IE plaide activement en faveur de l'égalité salariale entre les femmes et les hommes. En mars dernier, elle a lancé la campagne L'égalité salariale, maintenant!, visant à soutenir les syndicats d'enseignants dans la lutte contre la discrimination entre les hommes et les femmes en matière d'emploi.

Les inscriptions à la Première Conférence mondiale des femmes de l'IE « Objectif égalité » ont été officiellement ré-ouvertes le 2 septembre dernier. Pour de plus amples informations, n'hésitez pas à consulter le site Internet de la conférence. Pour toute autre question, veuillez nous contacter à l'adresse suivante : [email protected]