Ei-iE

« Objectif égalité ! » pour l'Internationale de l'Education

Publié 24 septembre 2010 Mis à jour 24 septembre 2010

L'Internationale de l'Education (IE) se prépare à organiser sa Première Conférence mondiale des femmes, « Objectif égalité ! » , du 20 au 23 janvier 2011 à Bangkok, en Thaïlande.

Les inscriptions sont ouvertes en vue de l'événement qui entend rassembler des dirigeants syndicaux, des personnes en charge des questions d’égalité, des présidents de comités de promotion des femmes, ainsi que les responsables des questions de genre dans les syndicats. la conférence est ouverte aux femmes comme aux hommes, afin de respecter et d'encourager la diversité. La participation des jeunes femmes syndicalistes au sein de toutes les délégations syndicales est elle aussi fortement encouragée, et il est mis un point d’honneur à permettre aux représentant(e)s des réseaux régionaux de femmes de l’IE de participer afin d'assurer un équilibre entre les représentants régionaux.

La conférence se veut un forum de discussion interactif et participatif, articulé autour de trois thèmes principaux :

Connecter et renforcer les réseaux de femmes de l’IE : L'événement se propose de réunir l'ensemble des réseaux régionaux de femmes de l'IE afin de partager les stratégies, d'analyser les obstacles, de célébrer les réussites et de planifier des actions conjointes.

Faire le point sur la condition de la femme dans le monde actuel : 30 ans après l’adoption de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW), l’heure est au bilan. Quelle est la participation des femmes au sein des syndicats ? Quels sont les progrès réalisés par celles-ci dans le monde professionnel ? Comment les syndicats de l’éducation peuvent-ils contribuer à l’égalité entre les hommes et les femmes, les garçons et les filles ?

Permettre l’autonomisation des filles et des femmes par l’éducation : Investir dans les femmes et les filles et leur permettre d’accéder à l’éducation est l’un des moyens les plus efficaces pour rompre le cycle de la pauvreté. Quels sont les moyens permettant un meilleur accès à une éducation et une formation de qualité ainsi qu'une pertinence accrue de celles-ci dans le but de contribuer à surmonter les obstacles à l’égalité des genres ? Quelles autres formes d'investissement s'imposent ?

Le contexte prédominant de crises mondiales, de récession financière et économique, de sécurité alimentaire et de changement climatique est la toile de fond sur laquelle se projettent les délibérations, et notamment une étude de leur impact en termes d'accentuation du défi que représente l’objectif d'égalité entre les femmes et les hommes.

La conférence est envisagée comme un vecteur d’information, de stimulation et de progression afin de développer de manière significative les moyens collectifs de parvenir à l’égalité entre les femmes et les hommes, notamment au sein de et par l'intermédiaire des syndicats, dans l’éducation et dans la société. Elle a pour ambition de donner aux participantes et participants un espace pour échanger, analyser et contribuer à un forum dont les résultats serviront de base au travail que réalisera l’IE sur les questions de genre au cours des prochaines années et aux discussions du 6ème Congrès mondial de l’IE en juillet 2011.

Programmée à l'origine pour le mois de mai 2010, la conférence a été reportée à janvier 2011 en raison de l'instabilité politique qui touchait la Thaïlande en début d'année 2010.

Le processus de pré-inscription à la Conférence a repris. Consultez la circulaire envoyée aux membres le 2 septembre 2010 pour en connaître tous les détails et vous inscrire dans les meilleurs délais.

Pour plus d'informations, consultez le site Internet dédié à la Conférence mondiale des femmes de l’IE : www.ei-ie.org/women2011

ou, pour toute question complémentaire, prenez contact avec l’IE par courrier électronique à l’adresse suivante : [email protected]