Ei-iE

Taïwan : Les enseignants organisent une veillée pour réclamer leur pension

Publié 29 septembre 2010 Mis à jour 29 septembre 2010

Des milliers d’enseignants venus de toute la République de Chine (Taïwan) sont descendus dans les rues de la capitale, Taipei, le 26 septembre pour manifester en faveur du droit des enseignants des écoles privées à recevoir une pension.

Un porte-parole de la National Teachers’ Association (NTA) de la République de Chine a fait savoir, que contrairement à leurs collègues de l’enseignement public, le personnel travaillant dans des écoles privées n’a pas le droit de bénéficier d’une pension.

L’IE a soutenu cette action de son organisation membre et a appelé les autorités de la République de Chine à donner aux enseignants des écoles privées les mêmes droits à la pension.

Le Secrétaire général de l’IE, Fred van Leeuwen, a déclaré : « Tous les travailleurs ont droit à une pension car ils ont travaillé pour l’obtenir. Il n’y a aucune raison pour que les enseignants des écoles privées en soient privés. »

Ces dernières années, de nombreuses politiques relatives aux droits à la pension ont été mises en place afin de permettre à tous les travailleurs de toucher une pension après être partis à la retraite. Cela s’applique à presque toutes les professions dans tous les secteurs, à l’exception des enseignants des écoles privées.

Malgré une promesse faite pendant la campagne électorale de 2008 par le Président en exercice Ma Ying-jeou pour rectifier la situation, les enseignants des écoles privées attendent toujours, deux ans plus tard, la mise en place de leur droit à la pension, sans qu’une solution soit en vue.

En mars, lorsque les membres de la NTA ont décidé de manifester pour cette cause, l’exécutif Yuan a accepté de modifier les droits des enseignants afin que la manifestation soit annulée. Toutefois, aucune action n’a ensuite été entreprise par les autorités.

Sur le Boulevard Ketagalan menant au palais présidentiel, les enseignants se sont assis au sol en brandissant des pancartes avec les messages ‘Tenez vos promesses’ et ‘Pas de chèques en bois’. Cette dernière se réfère à la promesse électorale du Président Ma.

Lorsque la nuit est tombée, les enseignants ont organisé une veillée aux flambeaux pour marquer le nombre de jours depuis le moment en 2008 où ils attendent de toucher une pension.