Ei-iE

L'IE et ses affiliés se font les avocats des enseignants lors d’un sommet mondial sur la profession

Publié 16 décembre 2010 Mis à jour 16 décembre 2010

L'IE et ses affiliés américains, la National Education Association (NEA) et l'American Federation of Teachers (AFT), vont se joindre aux dirigeants de pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) à l'occasion d'un Sommet sur la profession enseignante tenu à New York les 16-17 mars 2011.

Cette rencontre entre décideurs politiques influents est organisée par Arne Duncan, Secrétaire d'État américain à l'Education. Elle entend rassembler les Ministres de l'Education de l'OCDE et des dirigeants d'organisations d'enseignants nationales.

Le sommet permettra d'identifier les meilleures pratiques mises en œuvre à travers le monde afin de promouvoir, faire progresser et mettre en valeur la profession efficacement.

L'IE et ses affiliés profiteront de l'occasion pour se faire les avocats d'une enseignement public pour tous pleinement financé et assurer que les enseignants soient automatiquement associés au développement des politiques en matière d'éducation.

Arne Duncan a tenu les propos suivants au sujet de l'événement: « Dans le cadre de l'enseignement, le talent est un paramètre très important, mais les qualités qui font un bon enseignant ne sont pas innées. Le développement d'une force enseignante efficace suppose un système de recrutement, formation, rétention et soutien des enseignants de grande qualité, tout au long de leur carrière. Ce sommet représente une formidable opportunité pour découvrir ensemble les meilleures méthodes appliquées à travers le globe afin de répondre à l'enjeu qui nous concerne tous, à savoir soutenir et renforcer les enseignants, et favoriser, pour nos étudiants, l'acquisition des compétences requises pour réussir dans l'économie de la connaissance actuelle. »

Le Secrétaire général de l'OCDE Angel Gurria a ajouté : « C'est en parvenant à attirer les cerveaux les plus brillants dans l'enseignement et les enseignants les plus talentueux dans les classes les plus difficiles que nous pourrons assurer la prospérité de nos pays. La collaboration directe avec les dirigeants et les enseignants du monde entier est décisive pour investir dans notre bien le plus précieux, nos jeunes. »

Les participants entameront également une discussion sur le rôle crucial des enseignants pour faire avancer des réformes progressistes et durables du système éducatif.

Le Secrétaire général de l'IE, Fred van Leeuwen, a salué la manifestation comme une chance pour influencer les meilleures pratiques : « Le sommet représente une occasion unique pour les enseignants et leurs syndicats d'envisager l'avenir de leur profession sur un pied d'égalité avec les gouvernements. Des enseignants qualifiés sont essentiels à la santé et la réussite de toutes nos sociétés. Leur contribution et leur statut sont essentiels en vue de réaliser l'éducation de qualité pour tous. »

Le Sommet de mars marque le début d’un dialogue international continu sur l’importance des enseignants dans le monde entier. Le Département de l'Education des Etats-Unis prévoit de collaborer avec les dirigeants participant afin de recenser et échanger publiquement des pratiques éprouvées dans ce domaine au cours des semaines suivant le sommet.