Ei-iE

Les enseignants du monde entier solidaires des employés du secteur public aux Etats-Unis

Publié 18 février 2011 Mis à jour 18 février 2011

Les enseignants à travers tout le globe ressentent une vive inquiétude face aux tentatives de priver les éducateurs et autres employés du secteur public de leurs droits syndicaux fondamentaux.

L’IE soutient ses organisations membres aux Etats-Unis, l’AFT et la NEA, dans leur lutte acharnée contre la législation rétrogressive qui priverait les fonctionnaires de l’Etat, y compris les enseignants, de leur droit de négociation collective, entre autres dans les Etats du Wisconsin, de l’Idaho, de l’Ohio, du Tennessee et de l’Indiana.

« Ce projet de loi à cout terme porterait non seulement atteinte au moyen de subsistance et à la sécurité de l’emploi de milliers de travailleurs et de leurs familles, mais il nuirait également à la qualité et à la cohésion des services publics », a indiqué Fred van Leeuwen, Secrétaire général de l’IE, dans une déclaration.

L’IE invite les autorités à initier un dialogue profond et durable avec les organisations d’enseignants. Ceci contribuerait à créer un environnement permettant de garantir les droits fondamentaux que sont la liberté d’association et la négociation collective. En tant que membre important de la communauté internationale, les Etats-Unis d’Amérique devraient faire respecter les règles bien établies du droit international.

Cliquez ici pour en savoir plus sur Education Votes, la campagne visant à améliorer l'enseignement public(en anglais).

Cliquez ici pour lire l'intégralité de la déclaration de Fred van Leeuwen.