Ei-iE

Cambodge: une étude révèle que les enseignants sont confrontés à de bas salaires, à la corruption et à un manque de formation

Publié 10 mai 2011 Mis à jour 20 mai 2011

La Cambodia Independent Teachers’ Association (CITA) a publié les résultats de son enquête nationale visant à identifier les problèmes auxquels sont confrontés les enseignants sur leur lieu de travail comme au sein du mouvement syndical.

En mars dernier, la CITA a engagé un chercheur indépendant chargé de mener cette étude sur 17 provinces différentes. En recueillant des données au moyen du logiciel SPSS, ce chercheur a tenté de comprendre de quelle façon les enseignants étaient impliqués dans les processus de décision, leurs connaissances des politiques en matière d'éducation, et les changements qu'ils mettraient en œuvre afin d'améliorer l'éducation.

Lors de l'annonce des résultats de cette enquête, Rang Chhun, Président de la CITA, a fourni des informations plus détaillées en rappelant que « plus de 700 participants venant de tout le Cambodge ont participé à cette étude et [que] les résultats mettent en lumière trois grands problèmes auxquels sont confrontés les enseignants, à savoir les bas salaires, la corruption et un accès limité à la formation et au matériel ».

Il a ajouté que « le syndicat remettrait ces résultats au ministre de l'Education, de la Jeunesse et des Sports, ainsi qu'aux autres parties concernées. Nous demanderons à ce que toutes les parties soient impliquées dans l'amélioration de la qualité de l'éducation au Cambodge. »

M. Chhun a également souligné le fait que la CITA, l'un des affiliés de l'IE, avait proposé des recommandations sur la façon de résoudre les problèmes identifiés dans le cadre de l'enquête, en présentant des mesures précises sur les salaires des enseignants, ainsi que des propositions visant à améliorer la participation des enseignants et de la communauté tout entière à la gestion des écoles.

L'IE salue cette enquête menée auprès des professionnels enseignants afin de mettre en place des politiques d'éducation solides dans le but de réaliser l'Education pour Tous et de renforcer la condition des enseignants. L'IE invite les autorités cambodgiennes à impliquer davantage les syndicats d'enseignants, en leur qualité de représentants de la profession, lors de l'élaboration de telles politiques.