Ei-iE

Le syndicat des enseignants de Sainte-Lucie instaure un Comité des femmes

Publié 7 juillet 2011 Mis à jour 12 juillet 2011

Les trois quarts environ des organisations membres de l'IE disposent d'un comité dédié aux droits des femmes et à l'égalité des genres. Une nouvelle organisation en fait désormais partie. Le Comité de la promotion des femmes du St. Lucia Teachers’ Unionest chargé de traiter les questions d'égalité des genres parmi les enseignant(e)s et de l'autonomisation de ses membres.

Sur l'ile de Sainte-Lucie, dans les Caraïbes, environ 85% des enseignants sont des femmes. Le St. Lucia Teachers’ Uniona tenu sa conférence annuelle des femmes en mars, saluant celles-ci pour leur dévouement et reconnaissant les nombreux succès des femmes dans le monde entier. Le thème de la conférence était: « Un accès égal à l'éducation, à la formation, aux sciences et technologies: un pas vers un travail décent pour les femmes ».

Le point central de la conférence était l'élection des sept membres du Comité de la promotion des femmes. Leur tâche consiste à étudier les questions d'égalité des genres parmi les enseignant(e)s, à assurer l'autonomie des femmes membres des syndicats, à augmenter leur participation et leur visibilité dans les syndicats et à leur permettre d'occuper des postes à responsabilité.

Virginia Albert, coordinatrice de l'IE pour les Caraïbes, a remercié M. Julian Monrose, Président du St. Lucia Teachers’ Union, pour le rôle qu'il a joué dans la création de ce nouveau comité: « C'est la première fois que je vois un homme président de syndicat d’enseignants défendre avec autant de ferveur la création d'un comité pour l'égalité des genres. Il était déterminé à inclure autant de femmes que possible et il a réussi à obtenir le soutien inconditionnel de l'Exécutif national et du Conseil général pour faire de ce comité un élément à part entière du syndicat. »

A la Conférence biennale du St. Lucia Teachers’ Union en août 2009, M. Monrose a déjà été félicité pour avoir été le premier homme président d'un syndicat d'enseignants aux Caraïbes ayant toujours participé à toutes les séances de la Conférence biennale des femmes.

Jan Eastman, Secrétaire générale adjointe de l’IE, a également loué les efforts du St. Lucia Teachers’ Union: « Je félicite les membres du nouveau Comité de la promotion des femmes et je salue le Président du syndicat. Pour faire avancer le concept d'égalité, les mouvements d'enseignant(e)s ont besoin  de femmes et d'hommes qui s'engagent pour l'égalité des genres et l'autonomisation des femmes et comprennent le rôle clé des syndicats dans la réalisation de cet objectif. »

L'égalité des genres par et pour les syndicats d’enseignant(e)s sera le thème principal du Caucus des femmes de l'IE qui se tiendra le 21 juillet au Cap, en Afrique du Sud, juste avant le 6e Congrès mondial de l’IE.