Ei-iE

Etats-Unis: Les syndicalistes de l'éducation mobilisés pour la réforme de l'immigration

Publié 19 août 2013 Mis à jour 30 août 2013

L'American Federation of Teachers (AFT), l'un des deux affiliés de l'IE aux Etats-Unis, a appelé la Chambre des Représentants américaine à adopter une loi visant à amorcer une réforme en profondeur du système d'immigration.

« Le Sénat a examiné et adopté un projet de loi bipartite offrant un 'chemin vers la citoyenneté' pour  11 millions de sans-papiers présents sur le territoire américain », a déclaré Randi Weingarten, Présidente de l'AFT. « Il est grand temps que les membres de la Chambre écoutent leurs électrices et électeurs et la volonté de leur pays. Les américains exigent qu'on les laisse voter sur la question de la citoyenneté ! »

Elle a insisté sur le fait que « les sondages révèlent, les uns après les autres, qu'une majorité d'américains — Républicains compris — souhaite une réforme de notre système d'immigration défaillant. Ils souhaitent que cette réforme s'opère dans le cadre d'une approche équilibrée, et ils soutiennent fermement le 'chemin vers la citoyenneté'. Si la Chambre votait dès à présent, une majorité bipartite se prononcerait en faveur d'une réforme approfondie. Mais comme nous avons pu le constater au cours de cette session du Congrès, la dynamique enclenchée peut être stoppée par une minorité. »

Des campagnes d'appui à la réforme

Weingarten a ajouté que les partisans de la réforme de l'immigration — travailleurs/euses, organismes de défense des droits en matière d'immigration, groupes confessionnels et entreprises — avaient programmé un blitz stratégique au cours des quatre prochaines semaines, afin d'assurer la prééminence de la démocratie lors de ce rendez-vous historique. Elle a du reste précisé que cette offensive s'appuierait sur des rassemblements, des forums communautaires, des réunions informelles, des visites électorales et des appels téléphoniques, ainsi que sur des campagnes de publicité ciblant certaines circonscriptions électorales à travers le pays.

Et de souligner que la réforme d'un système national d'immigration défaillant constituait un impératif juste et moral. Cette réforme devrait stimuler les économies nationale et fédérales et envoyer un message positif à un électorat puissant qui connaît une croissance rapide.

L'AFT collabore également avec l' Alliance for Citizenship et la confédération syndicale nationale, l'AFL-CIO, afin de coordonner des événements dans 57 circonscriptions de la Chambre des représentants en Floride, dans l'Illinois, en Louisiane, dans le Minnesota et dans le New Jersey.

Cliquez ici pour de plus amples informations (en anglais) sur la page Web American Dream de l'AFT consacrée aux questions d'immigration.

IE: L'immigration, passerelle vers l'éducation de qualité

« L'IE considère que l'immigration est bénéfique pour la société, aux Etats-Unis comme partout ailleurs dans le monde, » a déclaré le Secrétaire général de l'IE Fred van Leeuwen. « La mobilité dote les étudiants et les enseignants migrants de facultés, d'expériences et de compétences nouvelles. Et elle promeut l'échange culturel et d'informations, l'innovation et la création de réseaux internationaux indispensables pour améliorer la qualité des systèmes éducatifs et stimuler le développement économique, à la fois dans les pays d'origine et dans les pays d'accueil. »

Les syndicats ont un rôle fondamental à jouer afin d'assurer l'adoption de politiques protégeant et garantissant les droits des enseignant(e)s et des étudiant(e)s migrant(e)s, a-t-il ajouté.

Pas de discrimination à l'encontre des étudiant(e)s et des enseignant(e)s migrant(e)s

La Résolution de l'IE sur la migration et la mobilité enseignantes adoptée lors du 6e Congrès mondial de l'IE en 2011 encourage en outre les gouvernements des pays d’accueil à prendre des mesures concrètes en vue de garantir à tous les enfants, y compris les enfants de migrant(e)s avec ou sans papiers, le droit à une éducation de qualité, dans des conditions d’égalité.

Elle souligne par ailleurs « le rôle fondamental que peut jouer une éducation publique de qualité, fondée sur des valeurs visant à la construction de la citoyenneté pour tous et toutes dans les processus d’intégration positive des migrant(e)s ».

L'IE appelle ses organisations membres, les enseignant(e)s et les citoyen(ne)s concerné(e)s à faire pression sur leurs autorités publiques dans une perspective d'amélioration des conditions de service de tous les personnels de l'éducation qualifiés, afin de réduire les facteurs à l'origine de la fuite des cerveaux, et de faciliter le retour des migrant(e)s avec des avantages mutuels, tant pour les pays d'origine que pour les pays d'accueil.

L'IE a également établi un Groupe de travail sur la migration enseignante, comprenant des représentant(e)s tant des pays d'origine que des pays d'accueil. Elle développe un Réseau mondial virtuel d'enseignant(e)s migrant(e)s afin de faciliter le partage d'informations et d'idées sur ce thème.

Pour consulter le texte intégral de la Résolution de l'IE de 2011 sur la migration et la mobilité enseignantes, cliquez ici.