Ei-iE

Mexique: un nouveau guide pour l’amélioration de l’éducation autochtone

Publié 1 décembre 2016 Mis à jour 22 décembre 2016

En coopération avec l’UNESCO, le syndicat national mexicain du personnel de l’éducation, affilié à l’Internationale de l’Education, a récemment publié un guide innovant destiné à aider les enseignant(e)s à parfaire leur enseignement dispensé aux autochtones, intitulé « Stratégies didactiques: guide à l’attention des enseignant(e)s pour améliorer l’éducation autochtone ».

Cette boîte à outils a été lancée à l’occasion d’une cérémonie organisée dans l’Etat de l’Hidalgo, en présence du Président du Sindicato Nacional de Trabajadores de la Educación(SNTE), Juan Diaz de la Torre, de la Directrice du Bureau de l’UNESCO au Mexique, Nuria Sanz Gallego, et du gouverneur de l’Hidalgo, Omar Fayad Meneses.

Une initiative profitable à 1,2 million d’enfants

Ce guide se donne pour objectif de présenter des stratégies et des méthodes permettant aux enseignant(e)s de mieux appréhender les défis liés à l’éducation autochtone. Il met notamment à leur disposition des outils destinés à produire du matériel didactique utile, tenant compte du contexte culturel et social dans lequel ils/elles exercent leur profession. A l’aide de ces outils, les enseignant(e)s seront en mesure de faciliter l’acquisition des compétences en expression orale, en écriture et en lecture de leurs étudiant(e)s, dans des contextes éducatifs bilingues et multilingues. Ce guide devrait profiter à plus de 1,2 million d’enfants du préprimaire et du primaire, représentant quelque 62 peuples autochtones.

Engagement international

Diaz de la Torre a déclaré que ce nouvel outil était le fruit d’un engagement soutenu du SNTE, tant au niveau national qu’international. Il a insisté sur le caractère unique du document, eu égard à son contenu et à sa valeur anthropologique.

Sanz Gallego a précisé que le guide serait présenté aux 195 Etats membres de l’UNESCO. Elle a souligné l’importance des efforts consentis par les syndicats pour améliorer les conditions dans lesquelles est dispensé l’enseignement au Mexique et ailleurs. « Nous avons là de formidables alliés pour la coopération internationale », a-t-elle affirmé.

Le document est disponible ici.