Ei-iE

Le CRAIE adopte des résolutions pour garantir une éducation de qualité et pour protéger les enseignants

Publié 2021-02-26 Mis à jour 2021-02-26

CRAIE

Le Comité Régional Africain de l'Internationale de l'Education (CRAIE), réuni en ligne les 23, 24 et 25 février 2021, a adopté trois résolutions sur une éducation de qualité au-delà de la COVID-19, le Nigeria et l'Ethiopie.

Le CRAIE, préoccupé par les résultats des enquêtes de l'IERAF, les rapports qu’il a reçus des zones et les discussions au cours de la réunion, a observé que l’éducation de qualité risque de souffrir étant donne l'impact négatif de la pandémie de la COVID-19. L'insécurité sur le continent et les effets du changement climatique constituent une menace pour la réalisation d'une éducation de qualité. Il est impératif pour les gouvernements d’agir maintenant afin de garantir une éducation de qualité. Cliquez ici pour lire la résolution.

Le conflit dans le nord de l'Éthiopie qui a causé la mort ou le déplacement d'enseignants, de personnel de soutien à l'éducation et des élèves, a attiré l'attention du comité. Les combats entre les forces du Front Populaire de Libération du Tigré (TPLF) et le Gouvernement Fédéral ont des effets dévastateurs sur les enseignants, le personnel de soutien à l'éducation, les élèves, leurs familles, et l'ensemble du système éducatif de la région car, les écoles restent fermées, en raison du conflit. Le CRAIE réaffirme donc sa solidarité avec l'Association des Enseignant.e.s. s d’Ethiopie et appelle le gouvernement et la communauté internationale à prendre des mesures urgentes en vue de protéger les enseignants et les élèves. Lire la résolution complète ici.

Le CRAIE a également noté avec préoccupation que les écoles de nombreux pays d'Afrique, en particulier le Nigeria, ne sont pas les refuges surs qu’ils devraient être. Les enseignants, le personnel de soutien à l'éducation et les élèves sont en danger simplement en se rendant à l'école, car les groupes armés considèrent les écoles et les établissements d'enseignement supérieur comme des cibles adéquates. Les fréquents enlèvements fréquents dans les écoles nigérianes sont de nature à compromettre l'éducation de millions d'enfants. Le CRAIE a donc réaffirmé sa solidarité avec le Syndicat des enseignants du Nigeria et a appelé le gouvernement du Nigeria à prendre des mesures immédiates afin de prévenir les attaques et sécuriser les écoles. Voir la résolution ici.