• Accueil
  • News
  • Des activistes enseignants évaluent le Programme EPT/SIDA au Ghana

Des activistes enseignants évaluent le Programme EPT/SIDA au Ghana

Trente dirigeants et maîtres-formateurs se sont rendus au Centre de conférence de la GNAT dans la Volta, à Ho, auGhana, le 8 juin 2010, pour le lancement d’un atelier organisé sur trois jours afin d’évaluer le Programme EPT/SIDA au Ghana. Les participants sont des membres divers de la Ghana National Association of Teachers (GNAT) – secrétaires de province, secrétaires-adjoints et assistants, responsables de district et représentants d’établissements scolaires ainsi que chefs d’établissement – représentant les maîtres-formateurs et administrateurs du Programme EPT/SIDA au Ghana. D’autres participants étaient issus du Ministère de l’Education et du Ghana Education Service.

Dans son discours d’ouverture, mettant en avant le profond engagement témoigné à l’attention du Programme EPT/SIDA au Ghana, le Président de la branche de la Région Volta de la GNAT, Alexander Muwasi Buadi, a déclaré que le programme était d’une importance majeure car de nombreuses lacunes demeurent en matière de connaissance de l’impact du VIH/SIDA sur l’éducation. Il a remarqué qu’à l’inverse des travaux de recherche qui placent les taux de prévalence du VIH/SIDA à 1,7 %, les sources populaires ont parfois déformé ces taux parmi les enseignants ghanéens en les élevant à 9,2 %. Buadi a souligné l’importance de promouvoir la diffusion d’informations exactes et a déclaré : « La GNAT doit prouver que cette déclaration est erronée au moyen de recherches ». Helena Awurusa, Coordinatrice EPT/SIDA au Ghana, a indiqué que le programme avait fourni à la GNAT d’importantes occasions pour travailler avec certains partenaires tels que la Ghana AIDS Commission, l’UNICEF ainsi que la Planned Parenthood Association of Ghana (PPAG). La PPAG a mis à disposition un van mobile et deux infirmières afin de proposer des services volontaires de consultation et de dépistage aux enseignants. Dans son discours de bienvenue aux participants, Awurusa a déclaré : « Nous espérons que cet exercice fournira une bonne base en vue de l’évaluation du programme à travers le monde ». Le Programme EPT/SIDA est coordonné par plus de 80 affiliés de syndicats enseignants de l’IE dans une cinquantaine de pays à travers le monde, regroupés en quatre régions.

Partagez cette page