• Accueil
  • News
  • L’IE témoigne sa solidarité suite à la fusillade commise dans une école brésilienne

L’IE témoigne sa solidarité suite à la fusillade commise dans une école brésilienne

C'est au nom des enseignants et travailleurs de l’éducation du monde entier que l'Internationale de l'Education présente ses sincères condoléances aux familles ainsi qu'à la communauté scolaire des victimes de la tragique fusillade qui a eu lieu le 7 avril dernier dans l'école primaire Tasso da Silveira située dans le quartier de Realengo à Rio de Janeiro, Brésil.

Un ancien élève de l'école âgé de 24 ans a tué 11 enfants et blessé 18 autres personnes en ouvrant le feu avec un pistolet. Il s'est ensuite suicidé.

« L’IE condamne tout acte de violence dans les écoles, qui devraient être des havres de sécurité dans lesquels les élèves puissent s’épanouir et apprendre et les enseignants travailler dans le confort et la sécurité », a déclaré le Secrétaire général de l’IE, Fred van Leeuwen. Face à la fréquence croissante de ces actes, l’IE renouvelle son appel aux agences intergouvernementales internationales pour élaborer, en urgence, un cadre réglementaire visant à protéger les élèves et les enseignants d’une telle violence et de tels actes d'agression à l'égard de la communauté éducative.

L'affilié brésilien de l'IE, la Confederação Nacional dos Trabalhadores em Educação (CNTE), a également dénoncé la violence dans les écoles et s'est plaint des conditions d'insécurité qui permettent ainsi à des individus armés de pénétrer dans des établissements scolaires.

La Vice-Présidente de l'IE et membre de la CNTE, Juçara Maria Dutra Vieira, a déclaré: « Les autorités doivent tirer des leçons de cette tragédie et toute la communauté doit être mobilisée afin de faire cesser la violence dans les écoles. Il n'y a pas de place pour une telle violence au Brésil et nous devons éviter que ne se reproduisent à l'avenir des actes semblables. »

Partagez cette page