Ei-iE

Chine: Agression mortelle à l’arme blanche dans un jardin d’enfants

Publié 4 août 2010 Mis à jour 4 août 2010

Un homme a tué sans raison au moins trois enfants et un enseignant au cours d’une agression à l’arme blanche dans un jardin d’enfants de Zibo, une ville située dans la province orientale de Shandong.

Au total, plus de vingt enfants et quatre enseignants ont été blessés alors que des parents venaient rechercher leurs enfants à la fin de la journée de classe.

Selon les médias d’Etat chinois, l’agresseur présumé, Fang Jiantang, âgé de 26 ans, a été placé en détention peu après l’attaque et a avoué son crime.

Le correspondant de la BBC à Beijing, Chris Hogg, a rapporté que des officiels avaient tenté d’étouffer cette affaire dans les médias chinois afin de ne pas inspirer des imitateurs.

L’IE est préoccupée par le nombre croissant des violences de ce type survenues en Chine au cours des derniers mois. Plus de 27 personnes ont trouvé la mort et au moins 80 autres ont été blessées dans des attaques à l’arme blanche perpétrées dans plusieurs écoles depuis le début de l’année. La sécurité a été renforcée dans de nombreuses écoles, mais toutes ne peuvent pas se le permettre.

Cette dernière attaque a suscité des appels afin de mieux diagnostiquer les troubles mentaux graves et a déclenché des craintes quant aux dommages que le stress peut provoquer sur la santé psychique de la nation.

L’IE présente ses condoléances aux familles qui ont perdu un enfant et forme le vœu que les enseignants qui ont été frappés par cette tragédie puissent reprendre rapidement le chemin de leurs classes avec des mesures de sécurité supplémentaires.

Depuis quelque temps, l’IE élabore une politique sur la santé et la sécurité des enseignants et des travailleurs de l’éducation. Elle défend deux principes fondamentaux. Tout d’abord, il convient de protéger les droits humains et syndicaux fondamentaux des enseignants ainsi que le droit des enfants à apprendre. Ensuite, pour offrir une éducation de qualité pour tous, les écoles ont besoin d’enseignants en bonne santé et pleinement capables d’exercer leurs fonctions en toute sécurité.

Un projet de recherche baptisé «Enseignants et éducation en Chine» a été lancé par l’IE et est axé sur les droits syndicaux. Il est dirigé par le Dr Guo de l’université canadienne de Calgary.