Ei-iE

Etats-Unis: les électeurs/trices de l'Ohio rejettent la loi et le programme anti-travailleurs/euses

Publié 10 novembre 2011 Mis à jour 16 novembre 2011

La National Education Association (NEA) et l'American Federation of Teachers (AFT), deux affiliés américains de l'IE, ont fêté le vote historique rejetant massivement le « projet de loi 5 du Sénat », un projet controversé défendu par le Sénateur John Kasich. Cette législation était destinée à faire taire les travailleurs/euses du secteur public et à limiter leurs droits de négociation collective.

Ce vote démontre clairement que les citoyen(ne)s de l'Ohio ne restent pas les bras croisés pendant que les politicien(ne)s font porter le chapeau aux travailleurs/euses du secteur public pour une crise qu'ils n'ont pas provoquée.

Les électeurs/trices se sont rassemblés pour constituer la coalition « Nous sommes l'Ohio », un groupement citoyen communautaire et bipartite destiné à arrêter le projet de loi. La coalition a récolté plus d'un million de signatures dans le but de mettre en place un processus de veto citoyen pour soumettre cette loi impopulaire au référendum lors du scrutin du 8 novembre.

Chaque jour, des militant(e)s ont battu le pavé, frappé aux portes, fait appel aux électeurs/trices. Ils/elles se sont présentés à des centres de volontaires, ont remplis des paquets et demandé le soutien de leurs familles, ami(e)s, collègues et voisin(e)s. Parmi eux, la NEA a déployé 177 personnels et ressources de 22 états. Des membres du Cleveland Teachers Union, affiliés à l'AFT, ont placé plus de 300.000 appels.

Dennis Van Roekel, le Président de la NEA, a déclaré: « Aujourd'hui, l'Ohio, c'est nous tous. Les bons citoyens de l'Etat du pavier ont envoyé un message sans équivoque à ceux qui jouent à la politique avec les vies des enseignantes et des enseignants, des infirmières et des infirmiers, et des pompiers: nous sommes à vos côtés. Cela se produit parce que des familles de travailleurs courageux ont formé la classe moyenne. Ce sont les personnes qui enseignent à nos enfants et protègent nos communautés et notre pays. Ce vote est un rappel criant de la promesse de l'Amérique à son peuple et de nos droits fondamentaux à modeler notre démocratie et à préparer un meilleur avenir pour chaque américain. »

Il a noté: « Ce vote décisif devrait réveiller les politiciens qui vont trop loin ou qui considèrent la possibilité de suivre les traces du gouverneur Kasich. Ils devront y réfléchir à deux fois avant de lancer des attaques calculées et injustes envers les travailleurs du secteur public. »

Randi Weingarten, Présidente de l'AFT, a également fait remarquer: « Le rappel du projet de loi 5 du Sénat est une victoire pour chaque enseignant qui aide un enfant en difficulté, pour chaque pompier qui se jette dans un bâtiment en flammes, pour chaque ouvrier qui conduit un chasse-neige pour s'assurer que d'autre peuvent prendre la route sans risque et pour chaque communauté qui compte sur ces services publics. »

Et d'ajouter: « Les citoyens de cet Etat clament haut et fort qu'ils ne laisseront pas tomber ces personnes qui ne les laissent pas tomber. Ce véto historique est synonyme de victoire pour tous les citoyens de l'Ohio et pour tous les Américains soucieux de la démocratie et de la loyauté. »

La Présidente de l'IE, Susan Hopgood, a accueilli favorablement cette nouvelle, et a déclaré: « L'IE considère que les électeurs de l'Ohio ont envoyé un message et un exemple clairs à tous les citoyens concernés dans le monde entier, qui feront face à toute loi anti-travailleurs qui s'en prend aux éducateurs et aux autres employés du secteur public. »

Elle a également souligné: «Les électeurs de l'Ohio savent que des éducateurs qui défendent leur travail représentent mieux les enfants. Les familles se portent mieux quand des infirmières luttent pour assurer de meilleurs soins et défendre le personnel. Les communautés sont davantage en sécurité si les pompiers et les policiers peuvent négocier ensemble des décisions concernant le personnel et l'équipement. »

Elle a également insisté sur le fait que: «Les citoyens de l'Ohio ont fait savoir avec force que soustraire aux travailleurs leurs droits ne résout pas les problèmes économiques de l'Etat. Ils ont choisi de soutenir l'idée selon laquelle les travailleurs doivent conserver leur droit à la parole et à la dignité sur leur lieu de travail. »

Pour visionner la vidéo We are Ohio de la NEA (en anglais), cliquez ici.

La vidéo de l'AFT sur la campagne contre le projet de loi 5 du Sénat (en anglais) est également accessible ici.