Ei-iE

Le projet « Des éducateurs/trices de qualité pour tou(te)s »

Publié 9 novembre 2012 Mis à jour 21 février 2017
Écrit par:

Perspectives d'avenir

Un financement supplémentaire a été obtenu en vue d'étendre les activités du projet « Des éducateurs de qualité pour tous » au Mali. Le financement sera utilisé pour former et accroître les qualifications de plus de 2.000 enseignant(e)s contractuel(le)s au cours des trois prochaines années, leur permettant d'obtenir un diplôme, la reconnaissance et la titularisation. L'IE et Oxfam Novib recherchent activement des fonds supplémentaires pour élargir le projet en Ouganda et l'étendre à d'autres pays. Par le biais de cet effort de collaboration avec les autorités publiques, les institutions de formation d'enseignant(e)s et les organisations de la société civile et de l'éducation ont pour objectif de contribuer à l'amélioration de la qualité et du statut professionnel des enseignant(e)s, à une éducation de qualité pour tou(te)s, et à la réalisation des objectifs internationaux pour l'éducation.

Elaboration et adoption d'un profil de compétences des enseignant(e)s

Débuté en 2007, le projet a mis en œuvre avec succès deux programmes pilotes au Mali et en Ouganda. Les partenaires de ces pays ont élaboré un profil de compétences d'un(e) enseignant(e) de niveau primaire, en mettant en évidence les connaissances, les aptitudes et autres attributs essentiels qu'un(e) enseignant(e) de ce niveau doit posséder pour dispenser une éducation de qualité à tou(te)s les apprenant(e)s.

Cela a été réalisé par le biais d'un processus inclusif impliquant les syndicats de l'éducation, la société civile, les institutions de formation des enseignant(e)s, les Ministères de l'Education et les autorités locales, entre autres. Dans chaque pays, le profil de compétences a été adopté comme document gouvernemental officiel, grâce aux efforts de plaidoyer déployés par les affiliés de l'IE, le Syndicat National de l'Education et de la Culture (SNEC-UNTM) du Mali, et l' Uganda National Teachers Union(UNATU) d'Ouganda.

Principes directeurs pour l'élaboration de profils de compétences des enseignant(e)s

A la suite des programmes pilotes décrits ci-dessus et d'une étude internationale sur les compétences et normes pédagogiques, l'IE et Oxfam Novib ont récemment élaboré des « Principes directeurs pour un profil national de compétences des enseignant(e)s du primaire ». Les principes directeurs sont conçus comme un outil dynamique, principalement à l'usage des acteurs nationaux, notamment les syndicats de l'éducation, les organisations de la société civile et les décideurs politiques, et d'autres partenaires, afin qu'ils élaborent leurs propres profils de compétences des enseignant(e)s ou d'autres instruments similaires, en tenant compte du contexte et des besoins locaux.

Mali: une campagne soutenue aboutissant à des améliorations

Par ailleurs, les partenaires du projet au Mali ont traduit le profil de compétences dans trois langues locales. En 2011, les partenaires ont réalisé une étude intitulée « Réduire les obstacles pour que les enseignants des écoles communautaires deviennent des enseignants qualifiés ». Ils ont également produit et validé un guide visant à intégrer des innovations de l'enseignement informel au programme scolaire. Les partenaires ont monté une campagne médiatique et un plaidoyer soutenus, et ont produit un DVD mettant en lumière les caractéristiques d'un(e) bon(ne) enseignant(e) au Mali. Les enseignant(e)s des nouvelles écoles communautaires bénéficient maintenant des mêmes avantages que les enseignant(e)s titulaires.

Ouganda: un programme axé sur les compétences de la vie courante et l'enseignement dans la langue maternelle

En Ouganda, les partenaires ont exercé des pressions sur le Ministère de l'Education pour qu'il adopte un nouveau programme scolaire permettant l'apprentissage des compétences de la vie courante et une stratégie de mise en œuvre de l'enseignement dans la langue maternelle. Du matériel a été approuvé pour utilisation dans les écoles, en tant que matériel pédagogique gouvernemental. Il comporte 8.000 copies du programme scolaire permettant l'apprentissage des compétences de la vie courante; 10.000 copies du profil de compétences; 5.000 copies de la pédagogie intégrant la dimension de genre; 10.000 copies de la stratégie d'enseignement en langue maternelle; et 10.000 copies du manuel de direction d'établissement scolaire.

Trente-deux personnes ressources et sept mentors d'initiation à la profession, dans quatre districts pilotes, sont maintenant mieux préparés à offrir du soutien aux enseignant(e)s qui dispensent des cours sur les compétences de la vie courante, l'intégration de la dimension de genre et le programme scolaire thématique. Deux cent quarante directeurs/trices et le même nombre d'adjoint(e)s ont suivi des ateliers de formation utilisant les nouveaux manuels, en vue d'améliorer leurs compétences de dirigeant(e)s.

En Ouganda et au Mali, l'approche participative, consensuelle et de rapprochement du projet, ainsi que l'intégration des initiatives convenues, ont conduit à une appropriation locale du projet et à de plus grandes chances de succès et de durabilité.