Ei-iE

Nouvel impact de l'éducation et la formation professionnelles dans les diverses régions de la IE

Publié 25 juillet 2011 Mis à jour 31 mars 2017

Le 6ème Congrès mondial de l’Internationale de l’Education (IE), réuni au Cap, en Afrique du Sud, du 22 au 26 juillet 2011 : 1. Dans un contexte de crise économique, financière et sociale mondiale, le secteur public de l’EFP doit apporter une importante contribution afin de stabiliser et soutenir l’économie. L’EFP exerce un impact direct sur le bien-être des économies nationales. Elle sous-tend l’effort visant à lutter contre une crise économique ou l’éviter. Pour se protéger face au chômage, il est nécessaire d’accentuer l’effort d’apprentissage et de formation, d’être mieux qualifié, d’achever les cursus éducatifs avec succès. C’est ainsi que la société peut remédier au problème d’abandon des études. L’éducation et la formation professionnelles initiales publiques sont essentielles pour permettre aux individus de se présenter à des programmes d’apprentissage continu au travers desquels ils pourront développer leur niveau de qualification. 2. La résolution « Les six points fondamentaux pour renforcer l’enseignement professionnel » (5ème Congrès mondial, 2007) demeure un programme axé sur la prospérité et les opportunités de développement et, ce faisant, son contenu intégral n’en est que plus pertinent et est repris dans la présente résolution. 3. Dans une perspective de mise en oeuvre des objectifs énoncés dans cette résolution, il est essentiel de mettre en place de nouvelles structures au sein de l’IE afin d’améliorer et d’appuyer le secteur de l’EFP. Dans ce cadre, celles-ci doivent être associées aux régions de l’IE dès lors qu’elles permettent une flexibilité et une efficience accrues pour la mise en oeuvre et le développement futur du processus en question. 4. Pour garantir la continuité des travaux sur cette question, l’IE rendra compte de leur avancement à ses organisations membres sur une base bisannuelle. 5. Nous notons par ailleurs que ce phénomène provoque un malaise social qui se manifeste par un taux de criminalité élevé et différentes formes d'abus sociaux et physiques dans notre pays. 6. Nous considérons que le secteur de l'enseignement et de la formation professionnels a le potentiel pour transformer le paysage socioéconomique et la communauté mondiale. 7. Nous estimons également que les législations et les politiques du secteur de l'enseignement et de la formation professionnels devraient être alignées de façon à assurer la mobilité dans le monde du travail et dans l'enseignement supérieur. 8. En outre, nous considérons que la mise en oeuvre de l'enseignement et de la formation professionnels requiert des ressources, une formation de qualité et des infrastructures appropriées, en particulier dans les zones rurales de notre pays.

Par conséquent, le 6ème Congrès mondial de l'IE devrait 9. exhorter les gouvernements à considérer l'enseignement et la formation professionnels comme une voie nécessaire pour que la jeunesse au chômage dans différents pays développe ses capacités, et que cela résulte en un développement des ressources humaines de par le monde. 10. encourager les gouvernements à consacrer les ressources bien nécessaires pour assurer que l'enseignement et la formation professionnels répondent aux besoins de compétences des jeunes et des communautés pauvres et marginalisées, en faisant campagne pour le libre accès, des ressources appropriées et une formation de qualité, dans le cadre de la mise en oeuvre des systèmes d'enseignement et de formation professionnels de par le monde.