Ei-iE

Irak : La première formation au développement des capacités des enseignant·e·s organisée par le syndicat de l’éducation se concentre sur les nouvelles méthodes d’enseignement

Publié 24 novembre 2020 Mis à jour 26 novembre 2020

Les nouvelles méthodes d’enseignement et l’utilisation de la technologie étaient au cœur d’un programme de développement des capacités des enseignant·e·s organisé par le Kurdistan Teachers’ Union (KTU).

Le programme vise à renforcer les capacités des enseignant·e·s dans le cadre d’une série de cours de formation destinés aux antennes du KTU. Soutenu financièrement par l’Internationale de l’Éducation et en coopération avec la Direction générale de l’éducation, le premier cours de trois jours organisé près de Kirkuk en novembre a réuni 25 participant·e·s.

Contenu des cours

Au cours du premier cours, les participant·e·s ont comparé les méthodes d’enseignement anciennes et modernes. Il·elle·s ont été initié·e·s aux nouvelles méthodes d’enseignement et aux principaux fondements et besoins. Et il·elle·s ont appris à connaître l’enseignement en ligne, en examinant les éléments d’un cours en ligne typique.

Les participant·e·s ont également tenu un dialogue ouvert sur les nouvelles méthodes d’enseignement, en particulier l’enseignement en ligne. Et, en groupes, il·elle·s ont exploré la meilleure méthode et les meilleurs principes d’enseignement, l’utilité des classes en ligne pour les plans d’éducation dans la région, les défis et les obstacles, l’avenir de l’éducation en termes d’éducation en ligne, et les aspects positifs et négatifs.

Ensuite, le groupe a suivi un exemple d’un cours en ligne sur un sujet scientifique, avant de donner son avis sur le cours et de recevoir des certificats de participation.

Taux de satisfaction

Les enseignant·e·s participant·e·s ont tellement apprécié le cours qu’il·elle·s ont demandé des cours plus longs à l’avenir. Cela leur permettrait de mieux comprendre l’importance et les avantages des méthodes d’enseignement et de l’utilisation des techniques modernes.

Au Kurdistan, les écoles ont fermé le 1er novembre en raison d’une recrudescence des infections de COVID-19, et doivent rouvrir le 1er décembre. Les enseignant·e·s ont donc déjà mis en pratique les compétences acquises sur les modalités d’enseignement en ligne.